22/01/2020 18:23

La République de Corée et les Etats-Unis vont modifier leurs exercices combinés au printemps afin de soutenir les efforts diplomatiques pour dénucléariser la République populaire démocratique de Corée (RPDC), a déclaré mardi 21 janvier le ministère sud-coréen de la Défense. Depuis le début du processus de négociation nucléaire en 2018, Séoul et Washington ont soit réduit leurs effectifs, soit apporté d'autres modifications aux exercices militaires conjoints afin d'éviter de provoquer Pyongyang qui a longtemps dénoncé ces manœuvres comme une répétition de son invasion. "Nous nous sommes bien préparés pour les exercices combinés prévus", a indiqué le ministère de la Défense, ajoutant que "si des efforts diplomatiques sont en cours, nous effectuerons les exercices dans les limites à convenir entre la République de Corée et les États-Unis". Cette position fait partie du plan politique global du ministère pour la nouvelle année. Conformément à cette politique, les deux pays devraient remplacer leur exercice de printemps habituel à grande échelle, Key Resolve et Foal Eagle, par un exercice de poste de commandement (CPX) simulé par ordinateur, appelé Dong Maeng, à l’instar de l'année dernière. Le deuxième et dernier exercice de poste de commandement pour 2020, prévu pour le second semestre, comprendra le test de la pleine capacité opérationnelle (FOC), qui vise à évaluer les capacités de l'armée sud-coréenne pour le transfert envisagé du contrôle opérationnel en temps de guerre (OPCON), selon le ministère.

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Kiên Giang s'efforce d'assurer la sécurité des touristes Au cours des deux premiers mois de cette année, la province de Kiên Giang au Sud a attiré plus de 1,6 million de touristes, en hausse de 16,4% en variation annuelle, selon le Service provincial du tourisme.