07/04/2020 20:32
L'Indonésie et la République de Corée ont convenu lundi 6 avril de tenir une cérémonie de signature de l’Accord de partenariat économique intégral (CEPA) dans un proche avenir pour le mettre rapidement en œuvre de manière à minimiser les retombées économiques causées par la pandémie de COVID-19.
>>La République de Corée et l’Indonésie prolongent leur accord d'échange de devises
>>La République de Corée conclut un accord commercial préliminaire avec l'Indonésie

Le président indonésien Joko Widodo (gauche) et son homologue sud-coréen Moon Jae-in. Photo : Reuters/VNA/CVN

Lors d'une visioconférence avec le ministre indonésien du Commerce, Airlangga Hartarto, la ministre sud-coréenne du Commerce, de l'Industrie et de l'Énergie, Yoo Myung-hee, a déclaré que la communauté internationale devait unir ses forces pour soutenir la chaîne d'approvisionnement mondiale.

Conformément aux efforts visant à surmonter les difficultés économiques, les deux pays ont convenu de tenir une cérémonie de signature du CEPA le plus tôt possible après la stabilisation de la situation.

Séoul et Jakarta avaient conclu l'accord en novembre 2019 dans le but de tenir une cérémonie de signature officielle au cours du premier semestre 2020 pour ouvrir la voie à la mise en œuvre du CEPA.

Un CEPA équivaut à un accord de libre-échange (ALE) mais se concentre sur un plus large éventail de coopérations économiques.

Les deux parties avaient repris en 2019 leurs négociations pour un ALE après cinq ans de suspension.

À cette occasion, la ministre Yoo Myung-hee a demandé à Jakarta d’accorder une aide aux entreprises sud-coréennes basées en Indonésie qui souffrent actuellement des difficultés économiques en raison de l’épidémie de COVID-19.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vivre vert, nouveau mode de vie chez les jeunes Vietnamiens

Hôi An parmi les trois meilleures villes du monde en 2020 La ville de Hôi An, province centrale de Quang Nam, a été nommée dans la liste des 10 meilleures villes 2020 par le magazine américain de tourisme Travel and Leisure.