27/02/2019 21:58
Tout progrès à Hanoï sera un développement positif, a affirmé Kim Eui-kyeom, porte-parole du bureau présidentiel sud-coréen, concernant le 2e Sommet entre les États-Unis et la République populaire démocratique de Corée (RPDC), tenu les 27 et 28 février.

>>Sommet États-Unis - RPDC: des journalistes au micro
>>Le Japon s'attend à des résultats positifs
>>La presse nord-coréenne souligne la visite du président Kim Jong Un
 

Le président américain Donald Trump (gauche) et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un lors de leur 1re rencontre dans le cadre du 2e Sommet États-Unis - RPDC, le 27 février à Hanoï. Photo: AFP/VNA/CVN


Lors d’un point presse donné mercredi 27 février à Séoul, le porte-parole Kim Eui-kyeom a déclaré qu'il serait injuste de considérer le sommet comme un échec s'il n'atteignait pas de "gros accords". Les "petits accords" peuvent être des clés qui permettront de conclure de plus grands accords.  
 

À 18h30 (heure locale) le 27 février, le président américain Donald Trump aura un tête-à-tête avec le président de la RPDC, Kim Jong Un, avant un dîner au Sofitel Legend Metropole à Hanoï, selon la Maison Blanche.
 

Le sommet États-Unis - RPDC à Hanoï est un événement politique et extérieur important du Vietnam en 2019, une manifestation vivante de la mise en œuvre de la préconisation du Vietnam d'être ami et partenaire fiable de la communauté internationale. À travers de cet événement, le Vietnam souhaite affirmer qu’il est un partenaire fiable, une destination sûre et hospitalière pour une paix durable.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

L'ancienne citadelle de Quang Tri, un site du tourisme de mémoire Située sur les rives de la rivière Thach Han, la citadelle de Quang Tri est connue pour avoir été le théâtre de bombardements acharnés pendant la guerre américaine au Vietnam. Elle attire de plus en plus de visiteurs dont les anciens combattants et leurs proches.