06/11/2020 00:12
La Chambre de commerce et d'industrie du Vietnam (VCCI) a coopéré avec la Direction des recours commerciaux - ministère de l'Industrie et du Commerce pour organiser mercredi 4 novembre à Hô Chi Minh-Ville, un séminaire sur le thème "Recours commerciaux, outils pour protéger les bénéfices de l'industrie manufacturière nationale dans le contexte de l'intégration" avec la participation de plus de 100 entreprises.
>>L'EVFTA offre de nombreuses opportunités aux entreprises vietnamiennes
>>Les négociations sur FTA Vietnam - Royaume-Uni devraient s'achever

Séminaire sur le thème "Recours commerciaux, outils pour protéger les bénéfices et avantages de l'industrie manufacturière nationale dans le contexte de l'intégration", le 4 novembre à Hô Chi Minh-Ville.

S'exprimant lors du séminaire, Nguyên Huu Nam, directeur adjoint de VCCI à Hô Chi Minh-Ville, a déclaré qu'avec 13 accords de libre-échange (ALE) en vigueur, dont le plus récent avec l'UE (EVFTA), le Vietnam a fortement ouvert le marché intérieur aux marchandises de 51 pays partenaires des ALE. Cela rend le marché vietnamien plus dynamique et compétitif. Cependant, avec le phénomène des importations massives, une concurrence malsaine apparaît et est susceptible de causer des dommages importants et de menacer les bénéfices à long terme de certaines industries manufacturières nationales.

Les recours commerciaux (y compris les mesures antidumping, antisubvention et de sauvegarde) sont un outil efficace pour protéger les droits et intérêts légitimes des industries nationales dans ce contexte. Cependant, peu d'entreprises et d'associations connaissent les politiques et les lois sur les recours commerciaux ou possèdent les compétences nécessaires pour utiliser efficacement cet outil.

Selon les statistiques de la Direction des recours commerciaux - ministère de l'Industrie et du Commerce - les marchandises vietnamiennes ont fait l'objet d'un total de 195 enquêtes liées aux recours commerciaux de différents pays et dont le chiffre d'affaires atteint jusqu'à 12 milliards dollars américains. Près de la moitié des recours (97 cas) se sont produits au cours des 5 dernières années. En 2020, 30 poursuites ont été lancées, soit le double par rapport à 2019. Les marchés qui ont mené le plus d'enquêtes sont les États-Unis, l'Inde, la Turquie, l'Australie, le Canada, l'UE et les Philippines.

Dans le même temps, depuis le premier cas d'enquête antidumping en 2013, le Vietnam n'a mené au total que 20 enquêtes sur des marchandises étrangères pour assurer sa défense commerciale.

L'augmentation du nombre de poursuites judiciaires montre également que l'économie vietnamienne s'intègre de plus en plus dans l’économie mondiale. La tendance croissante des poursuites liées aux recours commerciaux est inévitable mais elle oblige les entreprises à se préparer au mieux pour réduire et éviter les dommages.

Renforcement des capacités sur les recours commerciaux

Une centaine d'entreprises participent à ce séminaire.

Pour sa part, Pham Châu Giang, directrice adjointe de la Direction des recours commerciaux, a déclaré que de nombreux pays considèrent la réalisation des recours commerciaux comme une mesure populaire et efficace pour protéger la production nationale. Par conséquent, nous devons également sensibiliser et accroître la capacité des fabricants domestiques en matière de recours commerciaux afin de protéger nos intérêts clés.

Lors du séminaire, des représentants de la Direction des recours commerciaux ont directement présenté aux entreprises une ébauche du Projet d'amélioration de la capacité des recours commerciaux, avec des circulaires concernant les recours commerciaux pour l'EVFTA, ainsi que des instructions détaillées sur le processus de dépôt du procès et de participation aux poursuites.

Le Projet d'amélioration de la capacité des recours commerciaux avec la participation de nombreux ministères, agences et associations devrait être soumis prochainement au Premier ministre. Le plus grand objectif est d'améliorer l'efficacité de l'utilisation des recours commerciaux pour protéger la production nationale, et en même temps améliorer la capacité de gérer les recours commerciaux pour les exportations du Vietnam avec deux jalons : 2025 et 2030.

Texte et photos : Trung Khánh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ambiance "électropicale" dédiée aux jeunes francophones

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.