01/06/2019 13:53
Ces derniers temps, de nombreux sites historiques et culturels de Hanoï ont organisé des programmes de découverte réservés aux enfants. Une façon efficace de les éduquer aux valeurs traditionnelles tout en développant leurs compétences de vie.
>>Bien vivants, les jeux traditionnels!
>>Redonner une nouvelle vigueur aux jeux traditionnels
>>Jeux populaires au cœur de Hanoï

La Cité impériale de Thang Long. Photo: Thúy Hà/CVN      

Hanoï dispose d’un grand nombre de sites intéressants pour les élèves, entre autres la Cité impériale de Thang Long, le Musée national de l’histoire du Vietnam, la prison Hoa Lo (Maison centrale), le Temple de la Littérature (Van Miêu - Quôc Tu Giam).

En 2017, le Centre des activités culturelles et scientifiques du Temple de la Littérature a coopéré avec celui de recherche et de promotion des valeurs du patrimoine culturel (relevant de l’Association du patrimoine culturel du Vietnam), afin d’établir un programme éducatif sur le patrimoine destiné aux élèves de la capitale. En plus d’acquérir des connaissances, ce projet vise à aider les enfants à développer leur créativité, à s’amuser et à nourrir leur intérêt pour la culture et l’histoire.

Ateliers de création pour les enfants

Grâce à une série de thèmes différents tels que "Découverte de l’architecture de Khuê Van Cac" (Pavillon de la Constellation de la littérature), "Les classes d’autrefois", etc., les enfants ont la chance de découvrir la beauté et  l’histoire d’anciens ouvrages, ainsi que de mieux comprendre les études et examens à l’époque féodale. En outre, ces activités leur permettent de découvrir certains artisanats, dont la peinture sur papier, la fabrication de cerfs-volants ou la poterie.

Au Centre de conservation des vestiges de Thang Long, un programme éducatif dénommé "Je suis archéologue" a lieu à la Cité impériale de Thang Long. Il offre aux écoliers la possibilité de participer à de véritables fouilles archéologiques dans l’ancienne citadelle. Sous la direction d’un archéologue, ils apprennent à ouvrir un site de fouille, à nettoyer les surfaces, à se documenter, à photographier et à rédiger leur propre rapport sur ceux-ci.

Les élèves plus jeunes peuvent également participer à des activités pratiques, telles que créer des motifs décoratifs à l’aide de répliques d’artefacts, assembler des puzzles, dessiner, excaver et réassembler les objets à partir d’une "boîte de fouille". Ils apprennent à "lire" des informations sur les objets archéologiques et à remplir des fiches d’information sur ceux-ci . 

Une fillette joue le rôle de guide-conférencière au sein de la Maison centrale Hoa Lo à Hanoï. Photo: Hoa Lo/CVN

Les responsables du site espèrent sensibiliser les jeunes aux valeurs de la Cité impériale et à la nécessité de sa sauvegarde ainsi qu’à les doter de connaissances de base en archéologie.

Susciter un engouement pour le patrimoine  

Toujours dans ce même objectif, l’ancienne prison Hoa Lo a lancé le programme "Je suis guide-conférencier". Cette activité aide les enfants à mieux comprendre l’histoire nationale, celle des combattants vietnamiens incarcérés dans cette prison à travers des histoires telles que "Évasion de la prison pendant la nuit de Noel 1932", "Histoire sur le badamier de la Maison centrale"…

Selon les experts, pour que ces programmes éducatifs sur le patrimoine soient plus efficaces, il faut mettre au point divers programmes d’apprentissage adaptés aux différents groupes d’âge et de niveaux scolaires. Outre les visites thématiques et les échanges avec des historiens, les petits peuvent faire leurs propres expériences au cours des visites, contribuant ainsi à susciter en eux un amour pour le patrimoine et à promouvoir les valeurs culturelles pour les générations futures.

Le Dr. Nguyên Thành Nam, membre du groupe Canh Buôm (Voile), indique que ces nouveaux formats attirent les jeunes. Cependant, ils ne sont pas encore déployés de manière étendue dans les sites et les musées. Pour le directeur du Centre des activités culturelles et scientifiques du Temple de la Littérature, Lê Xuân Kiêu, l’éducation des jeunes à l’histoire et au patrimoine est une activité significative.

Ces programmes devraient leur permettre de mieux comprendre l’histoire et la vie de leurs ancêtres et de renforcer leur attachement et leur fierté vis-à-vis des traditions millénaires de Hanoï. Cela contribuera à les sensibiliser à la préservation et à la valorisation de ces trésors.
Thúy Hà/CVN

 

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

L'ancienne citadelle de Quang Tri, un site du tourisme de mémoire Située sur les rives de la rivière Thach Han, la citadelle de Quang Tri est connue pour avoir été le théâtre de bombardements acharnés pendant la guerre américaine au Vietnam. Elle attire de plus en plus de visiteurs dont les anciens combattants et leurs proches.