24/02/2019 17:48
Près de 6,4 millions d'électeurs sénégalais se rendent dimanche 24 février aux urnes pour élire leur nouveau président parmi cinq candidats en lice dont le président sortant Macky Sall donné comme le grand favori.
Une électrice dans un bureau de vote de Fatick, le 24 février.
Photo: AFP/VNA/CVN

Le scrutin va se dérouler dans plus de 6.500 bureaux de vote répartis à travers le territoire national. Grand favori de ce scrutin, le président sortant, Macky Sall, de la majorité présidentielle réunie autour de la coalition Benno Bokk Yakaar, se retrouve face à l'ancien Premier ministre Idrissa Seck (Rewmi-opposition), au leader du Pastef (Patriotes du Sénégal pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité), Ousmane Sonko, à l'ancien ministre des Affaires étrangères Madické Niang (dissident du Parti démocratique sénégalais/PDS) et au député Issa Sall (Parti de l’unité et du rassemblement/PUR).

Les premiers résultats sont attendus dès la fermeture des bureaux à 18h00 GMT, mais ne deviendront officiels qu'à partir du lundi 25 ou du mardi 26 février. Un éventuel second tour, compte tenu des délais légaux de proclamation, de possibles contestations et de la nouvelle campagne, se tiendrait vraisemblablement le 24 mars.

Pour sécuriser les élections, les autorités ont annoncé le déploiement de 8.000 policiers et gendarmes dans les agglomérations urbaines, ainsi qu'un nombre indéterminé d'agents en civil.

Selon le ministère de l'Intérieur, quelque 5.000 observateurs, dont près de 900 de missions étrangères, surveilleront le bon déroulement des opérations.

APS/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Prix bas pour rencontres riches Ces dernières années, le fait de passer ses nuits en dortoir est devenu une pratique de plus en plus répandue parmi les visiteurs à Dà Nang. Explications.