27/08/2020 18:10
Le ministère vietnamien de la Police a organisé, jeudi 27 août à Hanoï, un séminaire virtuel sur le droit international dans le cyberespace en coopération avec l'ambassade des Pays-Bas et la Délégation de l'Union européenne au Vietnam.
>>Garantir les droits de l’homme sur le cyberespace au Vietnam
>>Promouvoir la mobilisation de masse dans le cyberespace

Nguyên Thanh Son, directeur du Département des relations extérieures du ministère de la Police, s'exprime lors de l'événement, le 27 août à Hanoï.

Animé par les experts des Pays-Bas et du Royaume-Unis, le séminaire a pour but de partager les connaissances et expériences internationales des participants pour assurer la sécurité et la sûreté dans le cyberespace.

À l’ère de la révolution numérique, le monde et le Vietnam sont exposés à la fois à des opportunités et des défis, a déclaré le Nguyên Thanh Son, directeur du Département des relations extérieures du ministère de la Police, lors de la cérémonie d’ouverture du séminaire virtuel.

Grâce à la création et l’utilisation d'un certain nombre de nouvelles technologies telles que l'intelligence artificielle, le Big Data, les objets connectés, la révolution numérique s'accélère et offre l’opportunité de créer une société intelligente, a-t-il ajouté.

Selon lui, la sécurité et la sûreté dans le cyberespace sont une préoccupation mondiale, avec un impact fort et global sur tous les domaines de la vie sociale. 

Les pays dans le monde promulguent des lois et politiques pour développer les technologies de l'information et améliorer leurs capacités de défense et prévention des cyber-attaques dans le but de protéger les valeurs, les intérêts et la sécurité nationale. Ainsi, le Vietnam doit accéder au droit international en la matière pour créer un couloir juridique efficace et contrôler les activités dans le cyberespace.

Comme d'autres pays du monde, le Vietnam souhaite créer un espace sûr pour les transactions numériques afin de faciliter le développement économique, en particulier dans le contexte actuel d'une intégration internationale de plus en plus approfondie et alors que le Vietnam et l'UE ont commencé à mettre en œuvre l'accord de libre-échange (EVFTA) depuis le 1er août, a affirmé Nguyên Thanh Son.

Le séminaire virtuel sur le droit international dans le cyberespace se tient le 27 août à Hanoï.

Ces dernières années, le gouvernement vietnamien a intensifié la mise en place d'un e-gouvernement, la construction de villes intelligentes, la transition vers une économie numérique, l'accélération du développement économique et l'amélioration des conditions de vie des habitants. Le 12 juin 2018, la Loi sur la cyber-sécurité a été adoptée par l'Assemblée nationale avec un large consensus, après de nombreux débats et compilations larges et transparentes des opinions des députés et des électeurs. La loi comporte 7 chapitres et 43 articles, réglementant les activités visant à protéger la sécurité nationale et assurer l'ordre social et la sécurité sur le cyberespace, ainsi que les responsabilités des agences, organisations et individus concernés, a-t-il expliqué.

Après plus de deux ans en vigueur, la Loi sur la cyber-sécurité contribue à améliorer la protection des intérêts légitimes des organisations et des individus participant aux activités cybernétiques. Elle aide également à protéger la souveraineté, les intérêts et la sécurité nationale du Vietnam et crée un environnement cybernétique sain et égal entre les entreprises nationales et étrangères.

Photo de famille de participants.

D’après Elsbeth Akkerman, ambassadrice des Pays-Bas au Vietnam, au cours des dernières années, l'ambassade a activement soutenu le ministère vietnamien de la Police dans l'organisation d’une dizaine d’ateliers et de formations pour l’échange d’expériences et l’amélioration des connaissances des fonctionnaires vietnamiens.

Pier Giorgio Aliberti, ambassadeur et chef de la délégation de l'UE au Vietnam a prononcé son discours de bienvenue au séminaire. Selon lui, l’UE aide ses partenaires à améliorer leurs capacités dans le domaine numérique, en particulier dans la sécurité du cyberespace.

Les suggestions de l’UE sont très importantes dans l’édification du projet de loi sur la cyber-sécurité du Vietnam. Elles sont conformes aux procédures prescrites par la loi vietnamienne, aux pratiques internationales et aux documents et traités internationaux que le Vietnam a ratifié.

Lors de ce séminaire virtuel, les participants ont partagé leurs connaissances et expériences sur le droit international sur les activités cybernétiques, la souveraineté sur le cyberespace, la responsabilité de l'État pour les activités cybernétiques, le recours à la force et à l’autodéfense légitime dans le cyberespace.

Texte et photos : Nguyên Tùng/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Bac Son, la vallée des contemplations À plus de 160 km de Hanoï, Bac Son est une vallée paisible aux paysages magnifiques. Éloignés du tohu-bohu citadin, les visiteurs pourront s’immerger dans la vie quotidienne locale et se recueillir auprès des Tày et Nùng très hospitaliers.