15/01/2021 22:33
Un séminaire intitulé "Garantir les droits des immigrants vietnamiens" se tient vendredi 15 janvier dans l’arrondissement de Dô Son, ville de Haï Phong.
>>Réaliser des droits et des opportunités des travailleuses immigrantes de l’ASEAN
>>Objectif : envoyer 130.000 travailleurs vietnamiens à l’étranger en 2020

Nguyên Van Ky, chef du Bureau permanent de la Direction des droits de l’homme du gouvernement, lors du séminaire le 15 janvier dans l’arrondissement de Dô Son, ville de Haï Phong.

Organisé par le Bureau permanent de la Direction des droits de l’homme du gouvernement, cet événement voit la participation d’une trentaine de journalistes, responsables des ministères du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, de l’Information et  de la Communication et des Polices des provinces du Nord.

Dans son discours, le général Nguyên Van Ky, chef de ce bureau, a affirmé que la garantie des droits des immigrants en général et des travailleurs vietnamiens à l’étranger en particulier est toujours une préoccupation du Parti et de l’État.

Selon des données du ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, le Vietnam compte actuellement plus d’un million de travailleurs à l’étranger. En particulier, ces cinq dernières années, plus de 130.000 Vietnamiens sont partis chaque année à l’étranger pour y travailler.

L’envoi des vietnamiens à l’étranger contribue activement à la création d’emplois, à la formation professionnelle, à l’amélioration de leur niveau de vie et de celle de leur famille, ajoute-t-il.

Le Vietnam perfectionne de plus en plus son cadre juridique concernant les immigrants, notamment la Constitution de 2013, le Code du Travail (amendé et complété en 2019 et entré en vigueur le 1er janvier 2021), la Loi sur l’emploi de 2013, le Code pénal (amendé et complété en 2017) et le projet de loi sur les travailleurs vietnamiens à l’étranger sous  contrat (amendé et entré en vigueur le 1er janvier 2022).

Selon Nguyên Van Ky, le pays crée également des conditions favorables pour les entreprises opérant dans l’envoi de  Vietnamiens à l’étranger. La protection des droits et   intérêts des travailleurs à l'étranger,  surtout des femmes, est  renforcée.

Dinh Tiên Dung, chef adjoint du Département des informations pour l’étranger, relevant du ministère de l’Information et de la Communication.

D’après Dinh Tiên Dung, chef adjoint du Département des informations pour l’étranger, relevant du ministère de l’Information et de la Communication, la presse joue un rôle très important dans la propagation des réalisations en matière de la garantie et de promotion des droits de l'homme, notamment des immigrants. Le Vietnam renforce sa coopération internationale dans la recherche de nouveaux débouchés pour ses travailleurs.

Le pays s’efforce de rehausser les compétences des travailleurs avant leur départ à l’étranger à travers des cours de langues étrangères et de formation professionnelle. Le gouvernement vietnamien accorde également des soutiens financiers aux travailleurs après leur retour au pays, notamment aux victimes d’affaires d’immigration clandestine, a précisé Nguyên Thuy Duong, cheffe adjointe du Département de prévention et de lutte contre les maux sociaux, relevant du ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales.

Texte et photos : Nguyên Tùng/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre