20/05/2018 19:36
Un séminaire a été organisé vendredi 18 mai à Cân Tho pour informer les responsables des 13 villes et provinces du delta du Mékong du Plan du delta du Mékong et de la Résolution 120/NQ-CP.
>>Traitement des glissements de terrain dans le delta du Mékong
>>Delta du Mékong : nouvelles opportunités pour les investisseurs italiens
>>BCG aide Cân Tho dans le développement du tourisme adapté au changement climatique

Un séminaire a été organisé le 18 mai à Cân Tho autour du sujet du Plan du delta du Mékong et de la Résolution 120/NQ-CP.
Photo: Thanh Sang/VNA/CVN

Co-organisé par le ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement, l'ambassade des Pays-Bas au Vietnam, l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et l'Université de Cân Tho, le séminaire a réuni environ 300 délégués nationaux et internationaux.

Il s'agissait de la dernière activité du projet "Élaboration et réalisation de la stratégie de communication et de propagande sur les principes et recommandations du Plan du delta du Mékong", qui s’inscrit dans le cadre de l’accord du partenariat stratégique entre les gouvernements vietnamien et néerlandais sur l’adaptation au changement climatique et la gestion des ressources en eau. Cet accord est financé par les Pays-Bas par l'intermédiaire de l'Agence des entreprises des Pays-Bas (RVO).

Avec une superficie de 36.000 km², le delta du Mékong, qui représente 50% de la production rizicole, 65% de la production aquacole et plus de 75% de la production fruitière du pays, a un rôle essentiel dans l’économie vietnamienne.

L'avenir du delta du Mékong est menacé par le changement climatique.
Photo: Thanh Liêm/VNA/CVN

De grands défis à confronter

L'avenir du delta est menacé par le changement climatique et la croissance économique, a déclaré Trân Trung Tinh, vice-recteur de l'Université de Cân Tho.

Rappelant le fait que le delta du Mékong est l'un des cinq deltas les plus vulnérables au changement climatique dans le monde, il a souligné que les impacts du changement climatique, du développement non planifié et de la surexploitation des ressources naturelles compromettaient gravement l'avenir du delta.

Selon Pham Phu Binh, directeur du Département de la coopération internationale du ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement, le gouvernement du Vietnam et la communauté internationale ont élaboré diverses stratégies et programmes pour atténuer les impacts du changement climatique, dont le Plan du delta du Mékong.

Rédigé en 2013 dans le cadre de la coopération entre le Vietnam et les Pays-Bas, il est devenu un document de référence qui donne des conseils au gouvernement vietnamien et recommande des principes de développement durable, tenant compte à la fois des perspectives économiques et des considérations environnementales.

Le gouvernemet a publié la Résolution 120/NQ-CP l'an dernier, déclarant que dans le contexte de mondialisation et d'intégration internationale, le delta du Mékong offrait de grandes opportunités de développement mais était également confronté à de grands défis.

La résolution établit une vision d'ici 2100, selon laquelle, le delta se développera de manière durable, sûre et prospère sur la base d'une agriculture de haute qualité en combinaison avec les services, le tourisme écologique et l'industrie, en particulier l'industrie de transformation des produits agricoles. Le réseau d'infrastructures de cette région sera soigneusement planifié.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Cat Dang, village de la laque le plus renommé du delta du fleuve Rouge

Hôi An, la destination la plus paisible et romantique du monde La chaîne de télévision CNN a récemment classé Hôi An parmi les 16 meilleurs sites de loisir et les 10 sites les plus romantiques du monde. Qu’est ce qui rend alors la vieille cité de Hôi An aussi attractive?