02/11/2019 22:54
Un séminaire scientifique sur la Mer Orientale a eu lieu le 1er novembre à l’Université d’État de la justice de Russie, avec la participation de nombreux spécialistes, enseignants et étudiants en droit de différentes universités russes.

>>Des experts russes apprécient le rôle du Vietnam et de la Russie pour la sécurité en Asie-Pacifique
>>Des responsables américains critiquent les actes illégaux de Chine en Mer Orientale

 

Le séminaire scientifique sur la Mer Orientale, le 1er novembre en Russie.
Photo : Trân Hiêu/VNA/CVN 


Lors du séminaire, le Dr Grigory Lokshin, spécialiste du Centre d’études sur le Vietnam et l’ASEAN relevant de l’Institut d’études sur l’Extrême-Orient de l’Académie des sciences de Russie, a présenté une synthèse sur les actes illégaux de la Chine en Mer Orientale, dont les récentes activités d’un groupe de bateaux chinois dans la zone du récif de Tu Chinh (Vanguard Bank), située totalement dans la zone économique exclusive et sur le plateau continental du Vietnam, ainsi que des opérations de militarisation chinoises en Mer Orientale.

Le docteur Grigory Lokshin a affirmé que tous ces actes allaient à l’encontre du droit international, de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM) et que la Chine ne possédait aucune base juridique internationale pour ses réclamations sur cette zone. Selon lui, les actes chinois empêchent les activités d’exploitation de pétrole légales entre le Vietnam et la Russie et d’autres pays dans la zone.

Le spécialiste russe a souligné que les pays de l’ASEAN (Association des Nations d’Asie du Sud-Est) et la Chine devraient adopter rapidement un Code de conduite (COC) juridiquement contraignant, tenant compte des intérêts légitimes de toutes les parties concernées.

Les participants du séminaire ont tous affirmé que les parties concernées devaient respecter les normes du droit international reconnues universellement, dont la CNUDM à laquelle la Chine est partie.

VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le géoparc de Dak Nông, l’une des plus belles réserves naturelles du Vietnam Le géoparc de Dak Nông, situé dans la province du même nom sur les hauts plateaux du Centre, est l’une des plus belles Réserves naturelles du Vietnam que les autorités souhaitent voir inscrire sur la Liste mondiale des géoparcs de l’UNESCO.