04/11/2014 22:39
La 2e édition du séminaire des jeunes enseignants-chercheurs francophones de l’Asie-Pacifique ayant pour thème «S’auto-former pour innover - Quels dispositifs ? Quels défis ? Quelles stratégies ?» a débuté ce mardi 4 novembre à l’Université de Hanoi.

Organisé par le Réseau régional des jeunes enseignants-chercheurs francophones, cet événement donne l’opportunité à de jeunes enseignants francophones dans la région de parler de leurs travaux de recherches scientifiques sur les méthodes d’enseignement avec leurs collègues, pour des échanges constructifs.

En effet, dans le contexte de l’enseignement et de l’apprentissage du français en milieu universitaire et secondaire de la région marqué par l’explosion des technologies de l’information, l’évolution de la nature du public d’apprenants et des savoirs et compétences à transmettre, l’autoformation est devenue indispensable pour l’enseignant afin de s’y adapter. Tout enseignant responsable doit chercher à se former par lui-même pour se perfectionner et être au même rythme de ces mutations, à innover dans ses pratiques d’enseignement pour rendre l’apprentissage plus efficace, attractif et motivant.

Séminaire régional des jeunes enseignants-chercheurs francophones, tenu du 4 au 6 novembre à Hanoi.


Durant trois jours de travail, les participants sont invités à réfléchir sur les différentes thématiques concernant l’autoformation : les différents ressources et dispositifs existants ou à développer qui favorisent l’autoformation dans l’enseignement/apprentissage du FLE (Français langue étrangère) ; les défis de l’autoformation : conditions d’apprentissages, contraintes personnelles, institutionnelles ou contextuelles entravant l’autoformation et propositions de solution ; les stratégies individuelles, collectives ou institutionnelles visant à développer l’autoformation.

Ce séminaire réunit une soixantaine de représentants de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), du Centre régional francophone d’Asie-Pacifique, de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), de l’ambassade de France au Vietnam et aussi d’enseignants francophones vietnamiens, lao et cambodgiens.

Le Réseau régional des jeunes enseignants-chercheurs francophones (RJCF) a des atouts et non des moindres : membres jeunes, dynamiques, soucieux d’apprendre, désireux de s’affirmer ; groupe de pilotage compétent et éprouvé dans la gestion de ses propres projets. Le RJCF veut rassembler les enseignants-chercheurs qui débutent leur carrière dans l’enseignement et surtout le travail de recherche. En 2012, il a été l’instigateur d’une importance manifestation scientifique : le séminaire régional des jeunes chercheurs francophones en décembre à Vung Tàu (Sud). En 2013, les Journées d’études ont été organisées à Phnom Penh (Cambodge).

Créé dans l’objectif d’accompagner les jeunes enseignants pour leur intégration dans le métier et dans la recherche-action, le RJCF organise en alternance chaque année les Journées d’études qui visent une formation aux métiers d’enseignant et de chercheur, et le séminaire régional qui se voit créer un espace d’échanges de produits de recherches et de réflexions chez les jeunes collègues.


Texte et photo : Tùng Chi/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Entre le Vietnam et la France, une relation toujours plus florissante

Le carnaval de Ha Long 2019 va se dérouler en salle Au lieu de magnifiques défilés dans les rues comme les années précédentes, le carnaval de Ha Long 2019 se déroulera en salle, au FLC Ha Long Ecotourisme Resort.