20/04/2018 22:48
Un séminaire baptisé "La photographie avec la préservation des patrimoines de Thang Long - Hanoï" s’est tenu au Musée de Hanoï (rue Pham Hùng, arrondissement de Nam Tu Liêm).
>>Hanoï a le cœur à la danse
>>Une application mobile d’aide à la visite de la citadelle royale de Thang Long - Hanoï

La capitale de Hanoï est toujours le sujet de prédilection de nombreux poètes et artistes, notamment des photographes.
Photo : Duong Giang/VNA/CVN

Organisé par le Service municipal de la culture et des sports en coordination avec le Musée de Hanoï, cet évènement a vu la participation du professeur adjoint, docteur Nguyên Van Huy, ancien directeur du Musée d’ethnographie du Vietnam, du photographe Mâu Hoàng Thiêt, ancien photoreporter du journal Tiên Phong, du photographe Thai Ngoc Linh, membre de l’Association des artistes photographes du Vietnam, du photographe Nguyên Huu Bao, de l’architecte Nguyên Phu Duc, fondateur du groupe de photo Lovely Hanoï Group, avec sa collection de photos "Les Temples de la littérature du Nord" en 2015.

La capitale est toujours le sujet de prédilection de nombreux poètes et artistes, notamment des photographes. Chacun a ses sujets préférés, pour certains ce sont les petites ruelles, pour d’autres l'architecture ou simplement la vie quotidienne des habitants. Mais tous partagent le même amour pour Hanoï, une ville qui réservent toujours des surprises à chaque coin de rue.

Ce séminaire visait à réfléchir à la préservation et à la promotion des patrimoines de Thang Long - Hanoï via le travail de ces photographes amoureux de la ville. C’était aussi une opportunité pour le Musée de Hanoï d’enrichir son riche fonds documentaire.

CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.