01/10/2018 18:00
Dix étudiants vietnamiens dans la ville de Palu, la plus touchée par le séisme et le tsunami qui ont frappé l’île des Célèbes vendredi, viennent d’atterrir à l’aéroport de Makassar, la capitale de la province de Sulawesi du Sud.

>>Séisme en Indonésie: le Vietnam s’efforce d’aider ses 10 étudiants à quitter Palu
>>Séisme et tsunami en Indonésie: aucune victime vietnamienne n'a été identifiée
 

Les corps des victimes dans un rue de la ville de Palu après le tsunami qui a ravagé l’île de Sulawesi, le 29 septembre. Photo: Reuters/VNA/CVN


À peine un avion de transport militaire Hercules est-il arrivé à l’aéroport de Palu, lundi matin premier octobre qu’une foule énorme a encerclé l’appareil et tenté de monter à bord en espérant se faire évacuer. L’armée de l’air a décidé de suspendre ses vols de Makassar à Palu et inversement.

Auparavant, l’ambassade du Vietnam en Indonésie a activement déployé des plans pour transporter ces étudiants à Jakarta. L’ambassadeur Pham Quang Vinh a envoyé des notes diplomatiques et pris contact avec les autorités indonésiennes pour leur demander une aide.

L’Indonésie éprouve de grandes difficultés à acheminer l’aide de première nécessité à la population locale d’autant que les secours peinent encore à atteindre les zones les plus reculées. Selon l’Agence nationale de gestion des catastrophes, des dizaines voire des centaines de victimes restent piégées sous les décombres.

Le bilan du violent séisme et du tsunami est d’au moins 832 morts et risque encore de s’alourdir dans les prochaines heures. Face à l’ampleur de la catastrophe, le gouvernement indonésien a lancé, lundi premier octobre, un appel à l’aide internationale.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang