30/07/2018 08:49
Au moins 14 personnes sont mortes dimanche 29 juillet à la suite d'un séisme de magnitude 6,4 sur l'île touristique de Lombok, dans le Sud-Est de l'Indonésie, qui a en outre endommagé des milliers d'habitations, ont annoncé les autorités.
>>Indonésie: au moins 10 morts dans un puissant séisme sur l'île de Lombok

Un responsable de la sécurité dans un village indonésien examine les ruines de maisons après le séisme. Photo: AFP/VNA/CVN

Ce puissant tremblement de terre a provoqué des scènes de panique, des habitants ayant fui leurs maisons et des occupants d'hôtels s'étant précipités à l'extérieur. Le séisme, dont l'épicentre était situé à une faible profondeur, sept kilomètres, a eu lieu à 06h47, heure locale dimanche 29 juillet (22h47 GMT).

Il a été suivi par plus de 120 répliques, dont la plus forte enregistrée a été de magnitude 5,7, a fait savoir l'agence indonésienne de géophysique et de météorologie.

Le président indonésien Joko Widodo devait se rendre sur place lundi matin, a dit son porte-parole.

Quelque 14 personnes sont mortes, 162 ont été blessées et des milliers d'habitations ont été endommagées, a fait savoir dans un communiqué un porte-parole de l'agence indonésienne de gestion des catastrophes, Sutopo Purwo Nugroho, soulignant que cinq enfants avaient péri.

Le ministère malaisien des Affaires étrangères a déclaré qu'une de ses ressortissantes avait péri dans le séisme et que six autres étaient blessés.

Panique

"Ils se trouvaient tous au pied du mont Rinjani, un volcan culminant à quelque 3.700 mètres et dont les sentiers de randonnée sont très populaires. quand l'incident s'est produit", a-t-il précisé. Les multiples répliques ont contribué à entretenir la panique dans certains villages, comme à Sembalun, dans l'est de l'île.


Plus de 200 personnes dont les maisons ont été endommagées ou détruites ont dressé des tentes. Certaines refusaient de rentrer chez elles de crainte que de nouvelles secousses n'achèvent de détruire leur domicile. Le toit d'une clinique locale s'est effondré, ses murs fissurés. Des habitants ont expliqué à l'AFP qu'ils avaient besoin de couvertures et de nourriture.

Le tremblement de terre a eu lieu à 50 km au nord-est de Mataram, la principale ville de Lombok. Cette île est une destination touristique réputée et se trouve à une centaine de kilomètres à l'est de l'île de Bali, elle aussi très touristique.

 

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Huê lancera des bus à toit ouvert Les touristes à Huê auront l’occasion de découvrir l’ancienne capitale impériale par des visites en bus à toit ouvert, selon les informations du Service du tourisme de la province centrale de Thua Thiên-Huê.