18/02/2018 15:10
Les habitants de Santiago Jamiltepec, dans le Sud du Mexique, ont commencé samedi 17 février à enterrer les 13 victimes de l'accident d'hélicoptère survenu quelques heures après un séisme de magnitude 7,2 qui a secoué vendredi soir 16 février le pays, sans provoquer de dégâts majeurs.

>>Un sésime de magnitude 7,5 secoue le Sud du Mexique
 

Des Mexicains dans une rue après un séisme de magnitude 7,2 qui a secoué le 16 février puissant séisme secoue Mexico. Photo : AFP/VNA/CVN


Le drame s'est déroulé alors que des habitants de cette localité de l'État de Oaxaca étaient venus se réfugier dans une zone dégagée où ils pensaient pouvoir être en sécurité.

"On voulait tous passer la nuit dehors, de peur que nos maisons ne s'écroulent en cas de nouvelle secousse" a raconté un des habitants.

L'hélicoptère militaire qui transportait le ministre mexicain de l'Intérieur Alfonso Navarrete et le gouverneur de l'
État d'Oaxaca, Alejandro Murat - tous deux sortis indemnes de l'accident - s'est abîmé au sol au moment de l'atterrissage de nuit dans cette commune.

"L'hélicoptère a fait plusieurs tours, puis s'est incliné, et il est tombé droit sur les gens" selon cet habitant de 56 ans. "On a senti le choc, qui a été presque aussi fort que le séisme".

Le pilote a perdu le contrôle de l'appareil à environ 40 mètres du sol, a indiqué sur la chaîne Televisa le ministre mexicain, qui effectuait une inspection de la zone de l'épicentre du séisme.

Samedi, les autorités judiciaires de l'
État ont confirmé la mort de cinq femmes, quatre hommes et trois enfants, qui se trouvaient au sol. Une autre personne est décédée lors de son transfert à l'hôpital. Quinze personnes ont par ailleurs été blessées.

Des enquêteurs ont examiné le site de l'accident où l'on pouvait voir l'hélicoptère militaire basculé sur le flanc, une camionnette écrasée sous lui, et deux autres endommagées à proximité. Des chaises en plastique étaient renversées et des effets personnels visibles sur le sol.

Les habitants de la commune et les proches des victimes ont accompagné les cercueils en fin d'après-midi vers le cimetière au son des trompettes et saxophones d'un orchestre.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Lâm Dông crée une percée dans son agritourisme Ces dernières années, l’agrotourisme a pris son envol dans la province de Lâm Dông, au Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre). Un type de tourisme lié étroitement à l’agriculture high-tech.