26/12/2020 17:37
Le COVID-19 accélère le processus de délocalisation de la production et le Vietnam a des avantages pour profiter de cette opportunité et accueillir davantage d'entreprises qui déplacent leurs installations sur son sol. Telle est l’estimation donnée dans un article publié sur le site web seekingalpha.com.
>>Le Vietnam, une destination phare pour les investisseurs étrangers
>>Les journaux internationaux louent la chanson Let’s Fight COVID !

 
Le Vietnam possède une économie diversifiée, selon le site web seekingalpha.com. 
Photo : Danh Lam/VNA/CVN

Selon l'article Vietnam Is The World's Next Growth Market (Le Vietnam est le prochain marché de croissance du monde), pas trop grande, mais l'économie vietnamienne a connu une croissance rapide d'environ 6% à 7% ces dernières années et le Vietnam est la quatrième économie régionale en croissance plus rapidement que d'autres pays.

Le Vietnam a une économie plus diversifiée qui fabrique des textiles, des chaussures (Nike, Adidas…), certains composants électroniques (Lenovo), ainsi que la production automobile (VinFast)…

Le Fonds monétaire mondial rapporte qu'il y aura une réduction significative de l'activité économique pour 2020 et en 2021, elle voit un fort rebond. Le rapport du FMI voit la stabilité macroéconomique du Vietnam en termes de croissance, de déficit du compte courant ou de chiffres de l'emploi. L'économie vietnamienne est suffisamment diversifiée pour gérer le ralentissement économique induit par le COVID-19 et reste toujours positive dans les prévisions publiées par le FMI.

Cette économie continuera d'être résiliente, comme l'indique une autre analyse indépendante réalisée par la Banque mondiale : le cadre macro-économique et budgétaire reste résilient avec un taux de croissance du PIB estimé à 1,8% au premier semestre 2020, qui devrait atteindre 2,8% pour toute année. Le Vietnam est l'un des rares pays au monde à ne pas s'attendre à une récession, bien que son taux de croissance pour cette année soit bien inférieur aux prévisions de 6 à 7% avant la crise sanitaire.

Quelque 5,7% du PIB consacré
à l'amélioration des infrastructures


Selon Seeking Alpha, l'industrie automobile ne fait que prendre son envol au Vietnam et les constructeurs automobiles locaux commencent maintenant à devenir des acteurs plus importants (VinFast Automotive). Il s'agit d'un très grand développement car l'industrie automobile ajoute généralement beaucoup d'emplois et de croissance dans un pays. Le gouvernement tente également d'encourager cette croissance en réduisant les taxes pour les entreprises qui fabriquent des automobiles et leurs pièces au Vietnam plutôt que d'importer les pièces.

Contrôle technique d'une voiture dans l'usine de production d'automobiles VinFast à Hai Phong (Nord).
Photo : An Dang/VNA/CVN

Le gouvernement a augmenté ses dépenses d'infrastructure et prévoit de se concentrer sur cette croissance. Actuellement, le Vietnam consacre 5,7% de son PIB à l'amélioration des infrastructures. C'est le plus élevé de la région. Il prévoit également de construire 39 ports dans le cadre de son plan d'expansion des ports maritimes. Le montant total des dépenses sera d'environ 80 à 100 milliards d'USD au cours des 10 prochaines années environ.

Le Vietnam entre dans l'ère du structure démographique d’or où plus de 70% de sa population aura moins de 35 ans. Avec une population d'environ 100 millions d'habitants en 2019, seuls 13% environ appartiennent à la catégorie classe moyenne. Ce chiffre devrait doubler d'ici 2025 et 2026 pour atteindre 26%. Cela donnera un coup de pouce à la consommation et poussera les taux de croissance à une hausse par rapport à la moyenne actuelle de 6%. De nombreuses entreprises voudront profiter de ce boom de la consommation et faire un saut pour investir davantage au Vietnam.

Enfin, le classement de la facilité de faire des affaires s'est nettement amélioré au pays au cours des dix dernières années, passant de 98 en 2011 à 70 en 2020. Avec une grande attention du gouvernement accordée aux infrastructures, le pays compte 99% des villages éclairés à l'électricité et un élevé HCI (Indice du capital humain). Le pays pourrait se rapprocher du top 50 au cours des prochaines années.

Avec tous ces points positifs, le Vietnam sera la prochaine alternative manufacturière à la Chine, a conclu l’article. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

La région de la montagne percée à Cao Bang Cao Bang regorge de sites naturels spectaculaires. Outre la cascade de Ban Giôc, la chaîne de montagnes percées de Nui Thung, les maisons sur pilotis traditionnelles en pierre ou les superbes paysages sont autant d’atouts touristiques majeurs.