12/08/2021 20:33
Le Vietnam et la Russie ont un potentiel substantiel pour développer leur coopération en matière de sécurité maritime à l’avenir, a déclaré une experte russe en commentant les propositions du Premier ministre Pham Minh Chinh au Conseil de sécurité de l’ONU.
Le chef du governement vietnamien est intervenu au débat public de haut niveau du Conseil de sécurité qui s’est tenu virtuellement le 9 août 2021 sur le thème "Renforcer la sécurité maritime : un argumentaire en faveur de la coopération internationale".

Valeria Vershinina, du Centre de l’ASEAN à l’Institut d’État des relations internationales de Moscou (MGIMO), a déclaré que l’approche vietnamienne des questions de sécurité régionale coïncide avec celle de la Russie.

Le Premier ministre vietnamien Pham Minh Chinh. 
Photo : VNA/CVN

Cette approche consiste à ce que des efforts concertés sont nécessaires pour progresser dans ce domaine, avec la participation d’organisations internationales et architectures régionales comme l’ASEAN et le Forum régional de l’ASEAN (ARF), tout en maintenant le rôle de coordination de l’ONU. Elle a noté que la coopération Vietnam - Russie dans le domaine maritime couvrait différentes sphères, du partage d’informations à la recherche, l’exploration, les colloques sur les organismes marins, la construction navale, les infrastructures maritimes, l’exploitation offshore, la collaboration navale et les opérations de recherche et de sauvetage en mer.

Lors du débat public de haut niveau du Conseil de sécurité, le Premier ministre Pham Minh Chinh Chinh a formulé trois propositions.

Premièrement, il est impératif que les États et les organisations internationales développent une prise de conscience globale, approfondie et large de l’importance des océans et des mers, et des menaces à la sécurité maritime.

Deuxièmement, la sécurité maritime est un problème mondial et nécessite donc des solutions mondiales. Nous devons adopter une approche globale et holistique fondée sur la coopération, le dialogue et le droit international, et forger une coopération renforcée par le biais de canaux bilatéraux et multilatéraux et aux niveaux régional, interrégional et mondial pour relever efficacement les défis de la sécurité maritime. Le Vietnam propose le développement d’un réseau d’arrangements et d’initiatives pour la sécurité maritime régionale avec l’ONU travaillant en tant que coordinateur, pour renforcer le partage d’informations et d’expériences, coordonner les actions et relever les défis communs en temps opportun, a déclaré le chef du gouvernement.

Troisièmement, les politiques, réglementations et conduites des États en mer doivent être conformes au droit international, en particulier à la Charte des Nations unies et à la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Le sud de Phu Quôc émerge comme un nouveau paradis de villégiature En cette période stressante, trouver un bel espace pour se détendre sera une tendance et le sud de Phu Quoc dans la province de Kiên Giang dans le delta du Mékong, apparait comme une destination idéale pour une "mise au vert" idéale.