15/12/2019 10:15
Lors des 30es Jeux d’Asie du Sud-Est, le nageur Nguyên Huy Hoàng a fait d’une pierre deux coups, en remportant deux médailles d’or et en établissant deux nouveaux records régionaux. Mieux encore, il s’est qualifié pour les Jeux olympiques de Tokyo de 2020.
>>SEA Games 30 : une médaille d’or pour l’aérobic vietnamien
>>SEA Games 30 : des nouvelles médailles d'or pour le Vietnam
>>SEA Games 30 : trois médailles d'or supplémentaires pour le Vietnam

Nguyên Huy Hoàng célèbre son titre de champion d’Asie du Sud-Est en 1.500 m nage libre, le 5 décembre aux Philippines.
Photo : VNA/VCN

Aux 30es Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA Games 30) disputés du 30 novembre au 11 décembre aux Philippines, Nguyên Huy Hoàng a parfaitement répondu aux attentes du staff national, puisqu’il a battu deux records régionaux et décroché deux médailles d’or.

Il a d’abord monté sur la plus haute marche du podium en 400 m nage libre avec un temps record de 3 min 49 sec 08, soit 0,47 sec de mieux que le Malaisien Sim Welson qui détenait jusqu’alors le record décroché deux ans auparavant en Malaisie, avec là aussi le minima A olympique.

Lors des 200 premiers mètres, Nguyên Huy Hoàng menait la course, suivi par son rival Sim Welson. Durant les 100 derniers mètres, l’écart entre les deux nageurs n’était alors plus que de 0,39 seconde, mais le nageur de la province centrale de Quang Binh (Centre) n’a pas laissé son adversaire le dépasser.

La natation se couvre d’or

"Je suis très heureux d’apporter la première médaille d’or des SEA Games 30 à l’équipe nationale de natation. Je voudrais remercier tout le monde. J’espère que cette victoire sera une source d’inspiration pour mes coéquipiers et que nous décrocherons d’autres titres ces prochains jours", a partagé Nguyên Huy Hoàng.

Nguyên Huy Hoàng en compétition.
Photo : CTV/CVN

Son souhait est devenu réalité avec une pluie de médailles d’or dont deux décrochées par Trân Hung Nguyên et six par Nguyên Thi Anh Viên.

Nguyên Huy Hoàng, quant à lui, a continué de faire parler de lui au 1.500 m nage libre hommes, grâce à un chrono de 14 min 58 sec 14, là aussi le minima A olympique. Cette performance bat de 17 secondes celle de l’Indonésien Aflah Fadlan Prawira. Son compatriote vietnamien Nguyên Huu Kim Son s’est, pour sa part, classé à la 3e place.

Mieux encore, Nguyên Huy Hoàng a battu son ancien record personnel, établi il y a deux ans aux SEA Games 29.

"Début septembre, j’ai été envoyé en Chine pour un stage intensif. L’entraînement était très dur mais mes efforts ont été récompensés. Le plus important pour moi, c’est que je sois parvenu à me dépasser, en battant mon propre record. Avant le jour J, je n’ai pas vraiment ressenti de pression car j’étais bien préparé", a-t-il confié.

Selon Trân Duc Phân, chef adjoint de la délégation sportive du Vietnam aux SEA Games 30, la performance du nageur n’est pas vraiment une surprise étant donné ses excellents résultats aux dernières séances d’entraînement.

"Avant le départ de la délégation, les entraîneurs m’ont dit que Nguyên Huy Hoàng était le +joker+ de l’équipe nationale de natation et qu’il pourrait aisément décrocher l’or aux Philippines mais aussi un billet pour les JO de Tokyo", a-t-il dévoilé.

Toujours selon lui, si les instances sportives lui fournissent des conditions d’entraînement idéales avec des équipements homologués, une assistance et des programmes personnalisés ainsi qu’un suivi médical et nutritionnel approprié, Nguyên Huy Hoàng pourrait sans nul doute faire la différence aux JO de Tokyo de 2020.


Félicitations à la délégation sportive vietnamienne

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc et la vice-présidente de la République, Dang Thi Ngoc Thinh, ont fait l’éloge de la délégation vietnamienne participant aux SEA Games 30, notamment de la sélection nationale de football féminin après sa victoire face à la Thaïlande 1-0 en finale.

Dans sa lettre de félicitations, Dang Thi Ngoc Thinh a hautement apprécié la performance de l’équipe nationale de football féminin, et de tous les sportifs vietnamiens en général. Le courage des footballeuses à chaque match a fait un miracle, aidant le Vietnam à devenir la sélection la plus titrée de l’histoire de ces jeux. Elle a également complimenté pour leurs réalisations exceptionnelles d’autres sélections et d’autres sportifs participant aux SEA Games 30.

La vice-présidente de la République a exprimé le souhait de voir le comité d’entraînement et l’ensemble de la délégation sportive vietnamienne continuer d’obtenir les meilleurs résultats dans les jours à venir.

Le ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyên Ngoc Thiên, a également décidé d’attribuer à la sélection nationale de football féminin une prime d’un milliard de dôngs.

À la même occasion, la présidente du Comité central de l’Union des femmes vietnamiennes Nguyên Thi Thu Hà a adressé aux joueuses un message de félicitations, accompagné d’une prime de 100 millions de dôngs.


Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

À Hanoï, au village de l’encens parfumé De passage dans la commune de Quang Phú Câu, en périphérie de Hanoï, on sera saisi par l’ambiance qui anime les fabricants d’encens. Ces bâtonnets sont brûlés par millions lors des fêtes traditionnelles, surtout à l’occasion du Nouvel An.