31/08/2017 14:24
Aux SEA Games 29 disputés du 18 au 30 août en Malaisie, Nguyên Huu Kim Son, 15 ans, a créé la surprise en remportant la médaille d’or au 400 m x 4 nages messieurs, avec à la clé un nouveau record régional.
>>SEA Games 29 : le Vietnam termine à 3e place avec 58 médailles d’or
>>SEA Games 29 : deux médailles d’or pour pencak silat
>>SEA Games 29 : le Vietnam continue de décrocher la médaille d’or

Kim Son est un grand espoir de la natation vietnamienne.
Photo : CTV/CVN

Une nouvelle coqueluche de la natation vietnamienne. À 15 ans, Nguyên Huu Kim Son a fait vibrer le public en Malaisie en décrochant l’or en 400 m x 4 nages messieurs aux 29es Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA Games 29). Avec un chrono de 4 min 22 sec 12, il a ravi le record de ces jeux au Thaïlandais Ratapong Sirisanont (4 min 23 sec 20), établi en 2003.

Aux cours des 250 premiers mètres, le jeune nageur était absent du Top 3. Mais il a tout donné dans les derniers 100 mètres en nage libre, coiffant sur le poteau l’Indonésien Aflah Fadland Prawira et le Singapourien Sheng Jun Pang, qui ont dû se contenter de l’argent et du bronze.

Le plus jeune nageur vietnamien médaillé d’or

«Je suis vraiment heureux. Je suis surpris d’avoir battu un record des SEA Games qui tenait depuis 14 ans. Je ne pense pas être la nouvelle étoile des bassins. Mais j’espère que dans l’avenir, je parviendrai à entrer dans la cour des grands», a déclaré Kim Son, avec un large sourire.

Son coach Dang Anh Tuân précise que l’un des éléments essentiels du succès de Kim Son est l’organisation par le Département général de l’éducation physique et des sports de stages intensifs à l’étranger pour les éléments les plus prometteurs dont Nguyên Huu Kim Son, qui s’est entraîné 18 jours en Hongrie. Avec son titre aux SEA Games 29, Nguyên Huu Kim Son est devenu le plus jeune nageur vietnamien à remporter l’or dans histoire de ces jeux.

Kim Son en compétition, le 25 août en Malaisie.
Photo : CTV/CVN

«Le 400 m x 4 nages n’est pas le point fort de Kim Son. Raison pour laquelle, je suis surpris par sa performance. Cependant, celle-ci ne montre rien. Kim Son est encore très jeune. Il vaut mieux ne pas lui créer trop pression», a remarqué Dang Anh Tuân.

En regardant son fils monter sur la plus haute marche du podium, Nguyên Khanh Hoàng a pleuré de joie. «Je suis si heureux. Et il n’a que 15 ans ! Aucun mot ne peut exprimer mes sentiments aujourd’hui», s’est-il exclamé. Et de poursuivre : «Avant la compétition, je lui ai dit qu’il faudrait tout donner pour avoir de bons résultats. Ses efforts sont récompensés».

Des rêves de gloire plein la tête

Plus tôt, en 400 m nage libre, Kim Son avait aussi brillé en remportant le bronze grâce à un chrono de 3 min 54 sec 20. Il n’a pas caché son ambition de décrocher l’or dans cette épreuve à la prochaine édition des SEA Games.     

Né en 2002, Kim Son a été formé au Club de natation Yêt Kiêu à Hô Chi Minh-Ville. Là ont émergé des nageurs exceptionnels tels que Nguyên Kiêu Oanh, Lâm Quang Nhât et Trân Duy Khôi. Il y a deux ans, sous le maillot de l’équipe de Hô Chi Minh-Ville, Kim Son a fait parler de lui aux Championnats nationaux en raflant sept médailles d’or, avec à la clé quatre nouveaux records. Après, il a transféré à l’équipe d’An Giang (Sud).

Avant les SEA Games 29, Kim Son faisait partie des trois candidats pour le 1.500 nage libre hommes. Mais après sa défaite dans une compétition face à ces candidats, il a dû abandonner son épreuve fétiche pour tenter le 400 m x 4 nages. Avec la réussite que l’on connaît…

À vrai dire, Kim Son n’a pas émergé aux SEA Games. Il était déjà un espoir de la natation vietnamienne après les Championnats du monde disputés fin juillet dernier à Budapest où, malgré une 30e place sur 37 au 1.500 m nage libre, il avait réalisé un chrono très prometteur : 15 min 29 sec 90, soit mieux que le record des SEA Games détenu par Lâm Quang Nhât depuis 2015 (15 min 31 sec 03).

Le nouveau champion des SEA Games fait savoir qu’il ne pratique aucun sport autres que la natation. «Je nage toute la journée, je ne fais rien d’autre. Mon rêve est de participer à des compétitions internationales comme la nageuse Anh Viên (qui a décroché huit médailles d’or lors de chacune des deux éditions des SEA Games 28 et 29, ndlr)», confie-t-il.
 
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Huê lancera des bus à toit ouvert Les touristes à Huê auront l’occasion de découvrir l’ancienne capitale impériale par des visites en bus à toit ouvert, selon les informations du Service du tourisme de la province centrale de Thua Thiên-Huê.