09/11/2011 02:48
La délégation nationale doit partir le 9 novembre pour participer aux 26es Jeux sportifs de l'Asie du Sud-Est (SEA Games 26) en Indonésie. La cérémonie d'ouverture de cet évènement très attendu aura lieu le 11 novembre à Palembang.
La délégation se compose de 316 membres, le tout sous la conduite de Lâm Quang Thành, chef adjoint du Département général de l'éducation physique et des sports. Elle sera divisée en deux groupes : la première s'envolera pour Jakarta avec les équipes de karaté, de taekwondo, de pencak-silat et de cyclisme ; l'autre vers Palembang avec les équipes d'athlétisme, de natation, de tir, de billard & snooker, de pétanque, de foot-bag, d'échecs, de gymnastique, de parachutisme, de patinage de vitesse et de varappe en salle. C'est l'équipe d'athlétisme qui comporte le plus important contingent de sportifs. Demain, les équipes de badminton, de tir à l'arc, de tennis de table et d'escrime rejoindront à leur tour Jakarta alors que celles de plongeon, de volley-ball, de tennis et de base-ball partiront pour Palembang.

Le 7 novembre, Lâm Quang Thành, capitaine de l'équipe de canoë, était déjà dans les starting-blocks pour Jakarta, puisque certains membres de son équipe doivent entrer en compétition dès aujourd'hui. L'équipe de natation poursuit son entraînement à Nanning (Chine), et partira donc pour Palembang sans détour par le pays natal. L'équipe de tir, pour sa part, vient de terminer son stage d'entraînement en République de Corée et accompagne la délégation nationale pour Palembang.

D'après le Centre d'entraînement sportif national, aucun sportif inscrit aux SEA Games 26 n'a contracté de blessure sérieuse. Les médecins de la délégation nationale ont même procédé à des contrôles antidopage avant le grand départ pour se prémunir d'éventuelles surprises désagréables.

Pour les SEA Games 26, la délégation du pays s'est fixée un objectif ambitieux : décrocher plus de 70 médailles d'or et viser le Top 3 du classement par nation. "La partie ne sera pas facile !", déclare Lâm Quang Thành. "La concurrence aux SEA Games 26 sera plus âpre que lors des éditions précédentes, avec qui plus est des différences notoires, une dizaine de nouvelles disciplines étant au programme", selon lui.

Afin de mettre tous les atouts de son côté, le Département des sports de haut niveau a mobilisé depuis le début de cette année 1.000 à 1.200 grands sportifs. Ils ont suivi des séances d'entraînement intensif qui les ont même menées à l'étranger. "Nous comptons sur nos +pépites+ comme les équipes d'arts martiaux, de lutte, de tir, d'athlétisme, de natation, de plongée, de foot-bag et d'échecs pour faire résonner l'hymne national le plus souvent possible", estime Vuong Bich Thang, chef du Département général de l'éducation physique et des sports.

D'après Nguyên Hông Minh, ancien chef de la délégation nationale, l'objectif ne devrait pas être trop difficile à atteindre. "Compte tenu des expériences acquises lors des compétitions régionales, nous avons besoin de disposer de stratégies pour que nos sportifs puissent grimper un nouvel échelon : se qualifier pour les Jeux Olympiques", estime-t-il.

Quê Anh/CVN
9/11/2011
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.