01/06/2020 10:42
Les technologies de l’information sont en plein essor. C’est vrai au Vietnam, comme dans le monde entier. Mais dans notre pays, elles ont déjà un musée qui leur est consacré: celui qu’a mis sur pied Nguyên Chi Công, l’ancien chef de la Commission des sciences et des technologies de l’Association des informaticiens du Vietnam.
>>Lancement officiel d’une plate-forme de la propriété intellectuelle
>>Les sciences et technologies favorisent le développement de l’industrie médicale et pharmaceutique

Nguyên Chi Công, l’ancien chef de la Commission des sciences et des technologies de l’Association des informaticiens du Vietnam.
Photo : VOV/CVN

Situé dans l’arrondissement de Dông Da, en plein cœur de Hanoï, ce musée est installé à l’emplacement d’un ancien garage. Il renferme une importante collection d’objets inestimables qui retracent les grandes étapes du développement des sciences et des technologies, au Vietnam comme dans le reste du monde. Ces objets, ils ont été collectés par Nguyên Chi Công, qui tout au long de ses quarante années de carrière, a voulu garder une trace de cette aventure extraordinaire que sont les sciences et les technologies.    

" Vous savez sans doute que Bill Gates a débuté sa carrière dans un garage", dit-il. "C’est pour ça que moi, j’ai choisi d’installer ce musée dans un ancien garage: une façon comme une autre de rendre hommage du génie de l’Informatique qu’est Bill Gates!... Ici, on peut revivre toute l’histoire de l’informatique, depuis ses balbutiements jusqu’à ses développements les plus récents".
.
La collection de Công attire chaque jour de jeunes visiteurs, et notamment des informaticiens - on s’en serait douté! - qui y viendraient presque en pèlerinage…  "C’est un musée qui me permet de comprendre ce qu’a été le processus de développement du secteur de l’Informatique, mais aussi d’imaginer son avenir.  C’est intéressant!", confie l’un de ces jeunes passionnés.

En 1977, Nguyên Chi Công faisait partie des tous premiers formateurs en informatique que comptait le Vietnam d’alors. Le premier ordinateur avait son apparition quatre ans plus tôt, en France. Que de chemin parcouru, depuis!...

Même s’il est désormais à la retraite, Công n’a pas vraiment décroché. Il aime toujours autant l’informatique: une façon, pour lui, de défier le temps qui passe…
\"À chaque fois que je rencontre de jeunes visiteurs, j’essaie de leur montrer à quel point la notion de vitesse est capitale, en tout cas dans ce secteur…  Il faut être rapide non seulement dans l’application des nouvelles technologies, mais aussi en matière d’innovation", explique-t-il.

Retraité actif s’il en est, Nguyên Chi Công devrait bientôt être à même de proposer une version numérisée en 3D de ses collections… Il faut dire que pour lui, le passé se conjugue au futur!... 

 VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Binh Liêu, écrin de nature dans la province de Quang Ninh Quand on évoque Quang Ninh, on pense généralement à la baie de Ha Long, à l’île de Cô Tô ou à la montagne de Yên Tu. Rares sont ceux qui connaissent Binh Liêu, une terre encore vierge et peu connue des touristes.