31/08/2019 22:07
Le Xip xi est la plus grande fête des Thai blancs, une communauté ethnique du Nord du Vietnam. Il a lieu le 14e jour du 7mois lunaire, en pleines vacances agricoles. L’occasion pour les familles Thai blancs de se regrouper et d’exprimer leur gratitude envers les divinités et les ancêtres.

>>La jarre, un objet indispensable dans la vie des Êdê
>>Préservation de la culture des minorités ethniques, une tâche urgente
 

Un repas du Xip xi. Photo: VOV/CVN


Autrefois, l’un des rites essentiels effectués lors du Xip xi était dédié au buffle. Le chaman faisait manger du sel à la bête pour qu’elle n’oublie pas le chemin de retour au village. Il arrosait aussi sa tête d’alcool pour la bénir et la protéger des animaux féroces et des chutes mortelles. Après ce rite, le buffle était libéré dans la forêt où il se reposerait après une saison champêtre. Les outils de production étaient pour leur part lavés et rangés jusqu’à la nouvelle saison, raconte Lo Thi Phai, une Thai blanche de 85 ans, à Lai Châu.

''Notre Xip xi traditionnel comportait un repas en l’honneur des ancêtres, une cérémonie rituelle en l’honneur du buffle et une autre pour s’attirer de bonnes récoltes", informe-t-elle. Et de poursuivre: "Le matin, tout le village organisait la cérémonie en l’honneur du buffle en abattant un porc. L’après-midi, chaque famille célébrait la cérémonie en l’honneur des divinités qui veillent sur son champ. Les offrandes comprenaient du canard, du riz gluant cuit à la vapeur, de l’alcool et des effigies de poissons, de crabes et d’insectes accrochées sur un bâton. La cérémonie se déroulait à l’endroit où l’eau entrait dans la rizière. Nous priions pour protéger le riz des insectes et avoir de bonnes récoltes".

Aujourd’hui encore, le canard reste l’une des offrandes indispensables. Les Thai blancs croient qu’en nageant, cette volaille a la capacité d’emporter avec elle les mauvais esprits. L’autre offrande incontournable est une paire de gâteaux de riz gluant farcis.

"Nous avons cinq grandes fêtes par an selon le calendrier lunaire: le Nouvel An, le 3e jour du 3e mois qui est la fête des morts, le 5e jour du 5e mois qui est la fête insecticide, le 14e jour du 7e mois qui est le Xip xi et le 9e jour du 9e mois qui marque la fin de l’automne", précise Chu Van Hanh, un Thai blanc de Lai Châu. "Lors de ces fêtes, nous préparons un repas copieux que nous mettrons sur l’autel des ancêtres avant de le descendre et de le partager entre les membres de la famille et avec des invités", poursuit-il. 

Plus les invités sont nombreux, plus le maître de céans est content. Et qui dit fête dit rassemblement, animation et jeux populaires. Mais aujourd’hui, les fêtes sont  surtout synonymes d’attraction touristique rentable.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

L’IFC soutient le développement durable du tourisme au Vietnam et au Laos La société financière internationale (IFC), membre du Groupe de la Banque mondiale, va accorder un prêt de 87,5 millions de dollars à la compagnie immobilière BIM Land pour développer un projet d’infrastructures au service du tourisme au Vietnam et au Laos.