02/01/2018 11:40
La rue piétonnière Bùi Viên, surnommée "rue des Occidentaux", a été inaugurée en août 2017 dans le quartier Pham Ngu Lao, 1er arrondissement de Hô Chi Minh-Ville, la deuxième après la rue piétonne Nguyên Huê inaugurée en 2015.
>>Hô Chi Minh-Ville : deux nouvelles rues piétonnes inaugurées avant le Têt
>>Une nouvelle rue piétonne à Hô Chi Minh-Ville

La rue piétonne Bùi Viên à Hô Chi Minh-Ville. Photo : An Hiêu/VNA/CVN

L’aménagement de la rue piétonne Bùi Viên a coûté 10 milliards de dôngs. Elle est totalement dallée en granite et s’étire sur 1,4 km de longueur, au cœur de la mégapole du Sud et proche de la rivière Sài Gon.

Ouverte entre 19h00 et 02h00 du matin tous les samedis et dimanches, cette rue très passante propose des services d’hôtellerie-restauration et des spectacles et animations, et offre un lieu de rencontre convivial entre touristes et habitants locaux. 

Au milieu de la rue ont été dressés deux espaces scéniques pour mettre en valeur les performances d’artistes vietnamiens et étrangers. Il s’agit-là d’un lieu parfaitement adapté pour faire découvrir aux touristes la culture et les coutumes traditionnelles vietnamiennes.

La création de la rue piétonne Bùi Viên vise à diversifier les produits touristiques de la ville, attirer davantage de touristes vietnamiens et étrangers, prolonger leur séjour, accroître leurs dépenses, ainsi qu’enrichir les activités nocturnes de notre ville, a déclaré Bùi Ta Hoàng Vu, directeur du Service du tourisme de Hô Chi Minh-Ville.

La rue Bùi Viên a figuré en 1993 dans le guide de voyage Lonely Planet comme une destination phare pour les routards des quatre coins du monde, eu égard à ses nombreux services touristiques et hôteliers, bars, restaurants, son ambiance animée notamment la nuit.

Les boutiques proposent divers produits tels que vêtements, tissus, chaussures, souvenirs… Par ailleurs, 15 petites ruelles sont dépendantes de la rue Bùi Viên. Un millier de personnes y habitent et font ou feront aussi du commerce.

Des restaurants, bars de luxe et populaires proposent des cuisines traditionnelles de toutes les régions vietnamiennes. Le touriste peut ainsi déguster le pho de Hanoï, les nouilles Quang, bun bo Huê (soupe aux vermicelles et au bœuf de Huê) …. On trouve aussi des restaurants indiens, sud-coréens, mexicains, thaïlandais, français….

La rue piétonne permet aux touristes d’avoir des expériences, de découvrir la ville à travers sa gastronomie, sa culture et ses activités nocturnes, a estimé Benjamin Mawdsley, un touriste canadien.

Sur zone, les touristes peuvent profiter à titre gracieux d’un accès wifi et de toutes les informations nécessaires sur les circuits locaux vietnamiens, le tout avec de larges sourires.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Kiêu Ky, village des feuilles d’or et d’argent

Améliorer les services touristiques dans les villages de métier Le tourisme communautaire est un atout et apporte de nombreux intérêts aux habitants locaux. Baptisée "La terre aux cent métiers", Hanoï possède un grand potentiel pour le développement du tourisme. La création des organisations professionnelles dans les villages de métier est une des solutions pour maintenir le développement durable de ce secteur.