24/06/2018 01:34
Le nuoc mam (saumure de poisson) accommode la plupart des plats vietnamiens. Il est indispensable pour les nems (rouleaux de printemps) et le bún bò Nam Bô (vermicelles au bœuf sauté du Sud), entre autres. Simple, basique mais incontournable. Point de bon plat sans un bon nuoc mam.
>>Poisson à la citronnelle cuit à la poêle
>>Goi muc táo xanh - Salade de granny smith et de calamar
>>Cuisses de poulet grillées à la citronnelle

Ingrédients pour 4 personnes

- 6 cuillères à café (c.à.c) de nuoc mam
- 3 c.à.c de sucre en poudre
- 3 c.à.c de vinaigre de cidre ou du citron (presser la moitié, vert ou jaune)
- 18 c.à.c d’eau plate
- Une carotte
- Une gousse d’ail
- Piment (selon le goût)

Préparation

- Râper la carotte et en prendre quelques filaments.

- Découper la gousse d’ail en petits morceaux et les écraser. 

- Découper aussi le piment en petit morceaux.

- Selon le plat: ajoutez de la coriandre coupée, ainsi que des cacahuètes pillées!

- Mélanger tous les ingrédients dans un bol et laisser un peu reposer avant de servir.
 
CAP-VIETNAM/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le delta du Mékong laboure le sillon de l’agrotourisme Depuis quelques années, de nouvelles formes de tourisme qui mettent un accent particulier sur le vécu authentique de la nature et de la culture s’implantent à leur rythme dans le delta du Mékong, grenier de riz du Vietnam. Les offres se sont multipliées autour du thème de l’agriculture mais cette dynamique est loin d’atteindre sa maturité.