18/10/2019 17:20
Les responsables de Samsung ont confirmé leur intention de transférer la production de cartes de circuits imprimés (PCB) de la République de Corée vers le Vietnam.
>>Le Premier minitre incite Samsung Vietnam à étendre ses activités
>>Samsung coopère avec le groupe vietnamien des technologies CMC

Dans une usine de Samsung Electronics Vietnam bassée dans la province de Bac Ninh (Nord). Photo : Duc Tam/ VNA/CVN

Sous la pression concurrentielle des rivaux chinois, de nombreux produits commerciaux de Samsung sont en difficulté, dont la carte PCB à haute densité - un composant électronique couramment utilisé dans les smartphones, les appareils à écran tactile et les ordinateurs portables.

Selon le journal Korea Times, Samsung Electro-Mechanics et LG Innotek ont des difficultés avec la production de ce produit. Principalement parce que leurs rivaux chinois sont trop forts, faisant pression sur les deux sociétés sud-coréennes. En outre, ils sont aux prises avec les anciennes puissances telles que le Japon et Taïwan (Chine).

Pour y faire face, Samsung a décidé de se délocaliser au Vietnam afin de réduire les coûts. La société en République de Corée sera principalement responsable de la recherche et développement, tandis que celle au Vietnam se chargera de la production de composants.

Un responsable de Samsung Electro-Mechanics a confirmé que Samsung va essayer de s'implanter au Vietnam. "Le PCB est un domaine dans lequel nous ne pouvons pas nous retirer. De plus en plus de cartes seront utilisées dans d’autres dispositifs que les smartphones tels qu’équipements de réseau 5G, système électrique de véhicules autonomes", a-t-il déclaré.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.