07/03/2021 16:34
Samsung Vietnam, qui compte six usines avec environ 130.000 employés, prévoit d’étendre ses investissements avec la mise en place d’un centre de recherche et de développement (R&D), séduite par les facteurs d’attractivité du pays.
>>Les profits de Samsung Electronics, premier fabricant de smartphones, dopés par le télétravail
>>Hanoï créera des conditions favorables au centre R&D de Samsung
>>Samsung nie avoir transféré sa production de smartphones du Vietnam en Inde

Le directeur général de Samsung Vietnam, Choi Joo Ho. Photo : TT/CVN

Pour Samsung, le Vietnam est non seulement un bastion de production mondial de première importance, mais aussi celui stratégique dans le domaine de la recherche et du développement, a déclaré le directeur général de Samsung Vietnam, Choi Joo Ho, lors d’une récente interview au quotidien Tuôi tre (Jeunesse).

Samsung Vietnam commence à investir avec Samsung Electronics Vietnam (SEV) depuis 2008. Jusqu’à présent, nous avons décaissé 100% des capitaux approuvés totalisant 17,5 milliards d'USD pour six usines construites dans l’ensemble du pays, en maintenant chaque année des centaines de millions de dollars d’investissements supplémentaires, a-t-il fait savoir.

Samsung Vietnam avait fixé l’objectif d’exporter environ 58,5 milliards d'USD de produits électroniques en 2019 et plus de 60 milliards d'USD en 2020. Mais ses ventes ont reculé au premier semestre de 2020 sous le choc produit par la pandémie de COVID-19, avant de rebondir au deuxième semestre sous l’effet des demandes refoulées de produits électroniques.

Par conséquent, en 2000, Samsung Vietnam a réalisé un chiffre d’affaires à l’export d’environ 57 milliards d'USD, un résultat assez positif dans le contexte de la crise sanitaire, et il est réjouissant qu’il n’y a pas d’employés avec suspension du contrat de travail ou en congé non payé, a fait valoir Choi Joo Ho.

Avec l’émergence d’une vague de délocalisations de multinationales appartenant à la chaîne mondiale d’approvisionnement au Vietnam, il a estimé que le Vietnam dispose d’une source abondante de main-d’œuvre de qualité, d’une situation sociopolitique stable, d’un environnement de l’investissement ouvert, d’infrastructures diversifiées, de mesures efficaces dans la prévention et la lutte contre la pandémie de COVID-19, exerçant un impact positif sur ces délocalisations.

Dans les temps à venir, nous élargirons nos investissements avec la création du Centre de recherche et de développement (R&D), et renforcerons la coopération avec les entreprises vietnamiennes, participerons à des projets d’infrastructures publiques..., a précisé le directeur général de Samsung Vietnam.

En mars de 2020 dernier, Samsung a démarré la construction d’un nouveau centre de R&D à Hanoi. Une fois l’ouvrage achevé d’ici à la fin décembre 2022, il sera le premier centre de R&D de Samsung Electronics à l’étranger et le plus grand centre de R&D en Asie du Sud-Est.

Là seront menées des recherches sur de nombreuses technologies de pointe qui devraient élever la position du Vietnam et de Samsung sur la scène internationale, créant ainsi de bonnes conditions pour que le Vietnam soit en avance sur les changements de la Révolution industrielle 4.0.

Le processus de construction de ce nouveau centre de R&D créera environ 180.000 emplois. Le montant payé aux entrepreneurs vietnamiens est d’environ 1.600 milliards de dôngs. Cela aura un effet direct sur la croissance économique de Hanoi. Le nouveau centre de R&D serait mis en service en 2023.

VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un ingénieur passionné de lego

À la découverte du lac Noong U sauvage et charmant Le lac Noong U qui se trouve à environ 30 km de la ville de Diên Biên Phu dans la province de Diên Biên, est aussi beau qu'une aquarelle car entouré de montagnes et de forêts de pins.