08/10/2021 19:58
Le géant sud-coréen Samsung Electronics prévoit un bond de 27,9% sur un an de son bénéfice d'exploitation au troisième trimestre 2021 malgré la pandémie et les difficultés d'approvisionnement, selon des documents remis vendredi 8 octobre aux autorités.
>>Samsung écope de 39 millions d'euros d'amende aux Pays-Bas
>>Samsung va augmenter sa capacité de production d'appareils pliables au Vietnam

Selon ces documents, le premier fabricant mondial de smartphones s'attend à réaliser un bénéfice d'exploitation de l'ordre de 15.800 milliards de wons (11,47 milliards d'euros).

Pour le trimestre de juillet à septembre, dont les résultats définitifs seront annoncés ultérieurement, Samsung Electronics estime avoir réalisé un chiffre d'affaires record de 73.000 milliards de won (52 milliards d'euros), en hausse de 9% sur un an, a indiqué une porte-parole du groupe.

Samsung Electronics est l'entité principale du gigantesque empire familial Samsung Group, qui pèse un cinquième du produit intérieur brut sud-coréen.

La pandémie de COVID-19, qui a fait plus de 4,8 millions de morts dans le monde et entraîné restrictions de voyages et confinements, a paradoxalement eu des effets favorables pour l'industrie électronique grâce au boom de la demande de matériel informatique pour télétravailler, de téléviseurs et d'électroménager.

L'économie mondiale fait actuellement face à des dysfonctionnements de la chaîne d'approvisionnement, qui se traduisent par une offre insuffisante de transport maritime et par des pénuries de matières premières et de semiconducteurs.

Cependant, notent les analystes, ces problèmes sont atténués pour Samsung grâce à la faiblesse du won par rapport au dollar, qui permet au groupe sud-coréen de continuer à réaliser de confortables marges, notamment dans le secteur des smartphones.

Les analystes s'attendent toutefois à ce que les prix des semiconducteurs commencent bientôt à reculer, ce qui aurait des effets négatifs pour Samsung.

"Avec la baisse de la demande en ordinateurs dans l'après-COVID, les prix des puces devraient chuter à partir du quatrième trimestre", a prédit Park Sung-soon, analyste chez Cape Investment & Securities.

Ces estimations sont dévoilées peut après la sortie de prison, en août, du vice-président et dirigeant de facto de Samsung Lee Jae-yong.

M. Lee a été obtenu une libération conditionnelle après avoir purgé la moitié d'une peine de deux ans et demi pour corruption et détournement de fonds dans une affaire qui a provoqué la chute de l'ancienne présidente sud-coréenne Park Geun-hye.

Cette libération est le dernier exemple en date de l'utilisation faite en République de Corée du motif économique pour libérer les hommes d'affaires détenus pour corruption ou évasion fiscale.

Le dirigeant d'entreprise n'en a toutefois pas fini avec la justice : il devra répondre des accusations de manipulation d'un rachat pour faciliter sa succession à la tête du groupe Samsung.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Au revoir Diego Chula, un artiste talentueux et un amoureux du Vietnam