10/10/2021 17:54
Le président du Salvador, Nayib Bukele, qui a fait du bitcoin la deuxième monnaie officielle du pays, a annoncé samedi 9 octobre que le surplus du fonds de garantie dû à la hausse du bitcoin serait utilisé pour construire un hôpital vétérinaire.
>>Bitcoin au Salvador : curiosité et circonspection
>>Le bitcoin, monnaie légale au Salvador en dépit des critiques et réticences
>>La diaspora salvadorienne face à la volatilité des cryptomonnaies

Des "pièces de bitcoin" en vente.
Photo : AFP/VNA/CVN

La monnaie virtuelle, devenue officielle aux côtés du dollar américain le 7 septembre, est en effet garantie par un fonds de 150 millions d’USD. "Comme la valeur du bitcoin a monté", a expliqué M. Bukele sur Twitter, ce fonds se retrouve maintenant avec un "surplus" de quatre millions d’USD. Cette somme sera donc en partie consacrée à la construction d'un hôpital vétérinaire. "Le bitcoin est bon pour les animaux de compagnie", a donc conclu le président.

Le gouvernement a justifié l'instauration du bitcoin comme monnaie légale par la possibilité de réduire ainsi les frais de transfert sur les sommes envoyées au pays par les trois millions de Salvadoriens qui vivent à l'étranger, donc 2,5 millions aux États-Unis, et qui représentent 22% du PIB du pays. Ces frais, selon le gouvernement, représentent environ 400 millions d’USD par an.

Malgré cela, la décision a été très mal accueillie par une majorité de la population, qui dit n'avoir pas confiance dans la cryptomonnaie, tandis que les instances économiques mondiales estiment que ce système ne ferait que renforcer les inégalités dans le pays.

AFP/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Hô Chi Minh-Ville promeut ses atouts touristiques sur les plateformes en ligne Le 17e Festival du tourisme de Hô Chi Minh-Ville se déroule du 4 au 25 décembre avec de nombreuses activités organisées à la fois en présentiel et en ligne.