23/03/2018 17:07
Situé au bout d’une petite ruelle ombragée dans une maison historique, propriété de Mr John Tuê Nguyên, homme d’affaires et grand défenseur de la culture vietnamienne, Salon Saigon est un lieu éclectique dédié à la création contemporaine et à sa diffusion.
>>Quand l’art change la vie d’un village de pêcheurs
>>Le street art appose sa touche dans la capitale

Salon Saigon, entre héritage et art contemporain

 
Raffiné, au mobilier d’inspiration art déco, Salon Saigon tire son nom et son concept des salons littéraires apparus en France à la fin du XVIIIe siècle. Dirigé par l'artiste franco-vietnamienne Sandrine Llouquet, le Salon rassemble régulièrement son public autour de rendez-vous éclairés sur la culture vietnamienne : spectacles, concerts de musiques classiques, projections, conférences, artists talks...

Récemment restaurée dans le respect de sa structure originelle, la maison abrite une collection permanente d’art contemporain vietnamien ouverte au public depuis le 1er janvier 2018.

 
Le lieu met également à disposition du public une bibliothèque composée d’une large collection de livres en vietnamien, anglais et français portant sur la culture vietnamienne.

Une collection permanente
de la création contemporaine vietnamienne


 
La collection permanente, acquise par John Tuê Nguyên et curatée par Sandrine Llouquet, rassemble les œuvres d’une vingtaine d’artistes vietnamiens, issus de la nouvelle création émergente ou internationalement reconnus. Reflets du patrimoine culturel vietnamien à travers le prisme de la création contemporaine, les œuvres présentées redéfinissent les contours de la culture vietnamienne. Elles sont le moyen pour les artistes de questionner leur héritage tout en revendiquant leur identité.

Artistes exposés : Bùi Công Khanh, Tiffany Chung, Hà Manh Thang, Hoàng Duong Câm, Chinh Lê, Dinh Q. Lê, Lê Hoàng Bich Phuong, Lê Thua Tiên, Lê Thuy, Nguyên BanGa, Nguyên Huu Trâm Kha, Nguyên Manh Hùng, Nguyên Phuong Linh, Oanh Phi Phi, The Propeller Group, Trân Trong Vu, Truc Anh, Truong Tiên Trà, Truong Tân et Vo Trân Châu.

Une programmation éclectique

Des événements ponctuent régulièrement l’actualité du Salon Saigon et rassemblent un public curieux autour de figures artistiques et d’intellectuels. Chaque semaine, le lieu ouvre notamment ses portes pour des artists talks et conférences, qui sont l’occasion d’aborder différents thèmes de la culture et société vietnamienne à travers le regard d’experts.

Ce mardi 20 mars, le Salon Saigon a notamment accueilli la Doctoresse Bùi Trân Phuong dans le cadre d’une conférence sur le thème de la première vague féministe au vietnam de 1918 à 1945, également sujet de sa thèse.

Conférence de la  Doctoresse Bùi Trân Phuong, "The First Wave of Vietnamese Feminism (1918-1945)".

Tous les mois, le lieu accueille également un concert de musique classique, en collaboration avec le collectif Saigon Classical. À noter : le prochain événement aura lieu le 6 avril à 18h30 avec “Dance, A Classical Music Concert curated by Saigon Classical”. Au programme : P.I. Tchaikovsky, Astor Piazzolla, Carlos Gardel,Vittorio Monti, Sergei Rachmaninoff, Frédéric Chopin, Johann Sebastian Bach, Gabriel Fauré, Zequinha de Abreu, Arthur Honegger, David Newman, Stephen Flaherty, Barry Mason, Les Reed, Luigi Arditi, Iosif Ivanovici et Johann Strauss pour vos oreilles, avant d’aller explorer la collection permanente à l’étage !

INFORMATIONS PRATIQUES :

6D Ngô Thoi Nhiêm, 7e quartier, 3e arrondissement, Hô Chi Minh-Ville.
Ouvert du mardi au samedi.
Tarifs : 80.000 dôngs (ne s’applique pas aux événements)
Gratuit pour les étudiants et les membres de Salon Saigon.

Texte et photos : Andrea Fernandez/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Thi.bli, de l’amour de la céramique à l’amour du Vietnam

Le tourisme vietnamien séduit les Bangladais Les voyagistes vietnamiens devraient accorder plus d'attention au marché bangladais, tout en favorisant la coopération avec des partenaires bangladais pour concevoir des circuits touristiques adaptés aux Vietnamiens et aux Bangladais, a déclaré l’ambassadeur du Vietnam au Bangladesh, Trân Van Khoa.