05/02/2021 10:54
Les douanes sud-africaines ont annoncé jeudi 4 février la saisie de cornes de rhinocéros d'une valeur estimée à 3,5 millions d'USD, camouflées en cartouches d'encre pour imprimantes, la quatrième prise de ce type en sept mois.
>>Le nombre de rhinocéros braconnés en baisse en 2019
>>Mousson de tous les dangers pour les rhinocéros d’Inde
>>La lutte contre le braconnage passe aussi par la high-tech

Un rhinoceros près de Vaalwater, dans la province de Limpopo, en Afrique du Sud.
Photo : AFP/VNA/CVN

Dix-huit morceaux de cornes de rhinocéros ont été découverts lors d'une inspection de routine à l'aéroport international O.R Tambo de Johannesburg, ont indiqué les Douanes dans un communiqué. Emballée dans des "vêtements traditionnels", la cargaison était déclarée comme contenant des cartouches d'imprimante destinées à la Malaisie.

L'envoi a été scanné avec des rayons X et "l'analyse d'images reflétait des objets ressemblant à la forme de cornes de rhinocéros", ont indiqué les douanes. Aucune arrestation n'a été effectuée car le colis a été envoyé par courrier.

Il s'agit de la quatrième saisie effectuée dans le même aéroport depuis juillet 2020, portant le total des cornes de rhinocéros saisies à près de 280 kg, estimés à environ 15,6 millions d’USD. L'Afrique du Sud, qui abrite près de 80% de la population de rhinocéros de la planète, a vu le nombre de spécimens tués diminuer régulièrement pour la sixième année consécutive.

Mais les braconniers, répondant à la forte demande pour les cornes de rhinocéros en Asie, où elles sont utilisées en médecine traditionnelle ou pour leurs prétendues vertus aphrodisiaques, continuent leurs raids et attaques.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La forte vitalité du chant alterné

Cat Bà s’oriente vers le tourisme vert et durable Située à 45 km au large de la ville de Hai Phong (Nord), l’île de Cat Bà est une destination attrayante qui occupe une place particulièrement importante dans la Stratégie de développement touristique de la ville, et du Vietnam en général. Possédant de grands potentiels, Cat Bà veut devenir une destination touristique verte de classe mondiale.