14/02/2020 00:43
Par rapport aux années précédentes, le marché des cadeaux pour la Saint Valentin ne semble pas autant s’agiter. En cause, l’épidémie de coronavirus. En revanche, les ventes en ligne montent en flèche.
>>Cinq lieux de balade idéaux à Dà Lat pour la Saint-Valentin
>>Le marché des cadeaux en effervescence 

Des chocolats, aux bijoux en passant par les fleurs, il y a l’embarras du choix pour la Saint Valentin.
Photo : BCT/CVN


La Saint Valentin (14 février) constitue toujours une occasion pour que les amoureux célèbrent l’amour. Des chocolats, aux bijoux en passant par les fleurs, il y a l’embarras du choix. Cette année cependant, la propagation de l’épidémie du coronavirus (Covid-19) influence non seulement sur les activités quotidiennes mais également sur le marché des présents pour l’occasion. Si les années précédentes, on pouvait témoigner de l’effervescence quelques jours avant la Saint Valentin, surtout dans les boutiques de fleurs, en 2020, l’atmosphère est plus calme. Certains magasins, restaurants et centres commerciaux ont même fermé leurs portes. Il semble qu’on ait oublié la fête des amoureux. Toutefois, sur les pages Facebook et les sites web, l’ambiance reste au beau fixe pour les tourtereaux.

A Hô Chi Minh-Ville, le pouvoir d’achat des cadeaux dans les centres commerciaux ou les supermarchés connait également une baisse par rapport à la même période de 2019, alors que le marché en ligne attire beaucoup plus de consommateurs grâce notamment aux programmes de promotions. Tiki.vn est une plate-forme Internet et a lancé, peu avant le 14 février, plusieurs programmes de 50% de rabais.  Shopee.vn, quant à lui, offre aux consommateurs des réductions de 30.000 dôngs pour chaque commande à partir de 249.000 dôngs. Ou encore Sendo.vn qui propose des cadeaux au prix très raisonnable de 99.000 dôngs.

Prix stables et clients au compte-goutte

Bien que certaines boutiques de fleurs renouvellent les modèles de leurs produits afin de toujours chercher à satisfaire les consommateurs, rares sont les clients qui s’y intéressent. "Cette année, le pouvoir d’achat a notablement baissé. Plusieurs consommateurs se rendent dans mon magasin pour consulter les prix sans rien acheter. Les chocolats et les fleurs restent nos marchandises principales, particulièrement les fleurs de cire", a fait savoir Nguyên Thi Huê, propriétaire d’une boutique de cadeaux dans la rue de Tây Son, Hanoï.

Le coût d’un bouquet de fleurs reste stable par rapport à l’année dernière. Deux jours avant la Saint-Valentin, le prix d’une rose varie entre 20.000 et 25.000 dôngs, un bouquet de 30 à 35 roses, de 400.000 à 550.000 dôngs. Pour stimuler le pouvoir d’achat, certains magasins offrent même des masques ou des flacons de liquides hydroalcooliques pour éviter toute contamination.

Abondance de promotions

La Saint Valentin est l'une des occasions de décliner l'amour et la gourmandise sans modération.
Photo : BCT/CVN
 

"La Saint Valentin est une occasion spéciale pour manifester son amour au travers de cadeaux significatifs. Au lieu de me rendre directement dans les magasins, cette année j’ai décidé de réserver un cadeau en ligne. Je peux recevoir ma marchandise à domicile et payer en ligne sans avoir à me déplacer", a déclaré Quôc Hùng, un employé de bureau du 1er arrondissement à Hô Chi Minh-Ville. "En particulier, à cette occasion, plusieurs sites d’e-commerce offrent même la livraison gratuite, appliquée pour toutes commandes à partir de 150.000 dôngs. Cela permet aux habitants de faire des économies. De plus, les paiements sans liquides sont faciles à réaliser. Ainsi, c’est pourquoi de plus en plus de consommateurs préfèrent ce service", ajoute Xuân Huong, une habitante de l’arrondissement de Binh Thanh.

Les bijoux et autres pierres précieuses constituent également l’une des marchandises les plus attrayantes pour les Valentins. La Compagnie de joaillerie Phu Nhuân (PNJ) présente de nouveaux ensembles et promotions pour l’occasion.

GoViet, l’application de réservation mobile de véhicules en ligne, quant à lui, lance également de nombreuses promotions alléchantes pouvant aller jusqu’à 50%, valables à partir minuit de la nuit du 12 jusqu’à 11h59 le 15 février.

Selon le sondage de GoViet, le nombre de consommateurs se rendant aux restaurants a diminué de 30% à 50% depuis ces deux dernières semaines. C’est la même situation pour les centres commerciaux et les supermarchés. Malgré que les entreprises aient lancé de nombreuses promotions, cela ne suffit pas à attirer les clients. Par conséquent, les ventes restent faibles, particulièrement en semaine.

Thu Hà Ngô/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Le Centre du Vietnam reste une destination sûre Alors que de nombreuses localités ont suspendu leurs activités touristiques pour prévenir les infections respiratoires aiguës causées par la nouvelle souche du coronavirus (COVID-19), le Centre du Vietnam fait des efforts pour assurer la sécurité pour accueillir les voyageurs, avec des mesures pour consolider son image de destination sûre.