27/12/2017 09:57
Le trafic ferroviaire de la gare parisienne de Saint-Lazare a été interrompu mardi matin 26 décembre pendant près de trois heures en raison d'un défaut électrique, un nouveau dysfonctionnement qui a affecté plus de 2.500 voyageurs longue distance, a indiqué la SNCF.
>>La vallée de l'Arve en vigilance orange
>>Le trafic de pangolins, casse-tête pour les autorités

À la gare parisienne Saint-Lazare, le trafic a été interrompu dans la matinée du 26 décembre.
Photo : Reuters/VNA/CVN

Une panne est survenue à 9h30 dans un réseau électrique haute tension alimentant une partie des installations ferroviaires de Paris Saint-Lazare, entraînant une coupure totale de la circulation.

"Depuis un mois, les agents de SNCF Réseau réalisaient des travaux de modernisation de ces installations électriques". Ceux-ci étaient quasiment achevés quand le circuit ancien est tombé en panne, a détaillé la SNCF dans un communiqué publié en fin d'après-midi.

"Les équipes ont ainsi accéléré la mise en service des nouveaux équipements qui aurait dû normalement intervenir dans les prochains jours" et "ces travaux, qui ont duré un peu plus de trois heures, ont permis la reprise du trafic dès 12h15", selon la SNCF.

La gare Saint-Lazare est notamment desservie par les lignes Intercités et TER en provenance de Normandie, ainsi que par les lignes J et L de Transilien.

"On a un retard d'investissements en Ile-de-France bien connu" et "cet effort de redressement est en cours", a rappelé sur RTL, Pierre Denis Coux, directeur des investissements pour SNCF Réseau, gestionnaire du réseau ferré français.

En 2017, 1,3 milliard d'euros ont été investis sur le réseau francilien contre 500 millions d'euros en 2010, l'objectif s'élevant à 2 milliards pour 2020, a-t-il détaillé.

"On ne peut pas cacher qu'un volume de travaux crée nécessairement des fragilités" mais "on fait tout pour limiter la gêne" en effectuant les travaux "essentiellement la nuit ou les week-ends'', et en limitant les interventions les week-ends de fort trafic, a-t-il affirmé.

L'événement "est arrivé après l'heure de pointe à une période de l'année, entre Noël et le Nouvel an, pendant laquelle la fréquentation des trains est traditionnellement beaucoup plus faible", a souligné la SNCF.

L'incident avait dans un premier temps été considéré comme réglé au bout de 45 minutes.

Le nombre de voyageurs longue distance concerné a été d'environ 2.500 personnes avec des retards s'échelonnant entre 30 minutes et 2h30.

Cette panne est intervenue trois jours après des problèmes d'engorgement des gares d'Austerlitz et de Bercy en raison, selon la SNCF, de l'affluence exceptionnelle avant les fêtes de Noël dans des trains ne nécessitant pas de réservation. Certains voyageurs n'avaient pas pu accéder à leur train.

L'incident de mardi 26 décembre est "très différent des difficultés rencontrées en gare de Paris-Bercy" samedi 23 décembre, a assuré la SNCF, en affirmant en outre que l'événement était aussi "totalement différent de celui survenu l'été dernier à Montparnasse" l'été dernier, quand une panne dans l'alimentation électrique d'un poste d'aiguillage avait provoqué trois jours de pagaille.

Début décembre, une panne informatique avait encore paralysé l'installation et la SNCF avait alors promis une "profonde réorganisation" de son fonctionnement.

Chaque jour, 7.000 trains circulent sur le réseau en Île-de-France, empruntés par près de 3,2 millions de voyageurs, selon la SNCF.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Développement du tourisme communautaire au Vietnam Au cours de ces dernières années, le tourisme communautaire s’est bien développé dans plusieurs localités, dont les provinces de Hoà Binh, Lào Cai (Nord), et Quang Nam (Centre).