30/01/2020 18:13
La veuve de Kobe Bryant s'est dite mercredi 29 janvier "complètement anéantie" par la mort de son époux, trois jours après l'accident d'hélicoptère fatal à la légende des Lakers, dont les joueurs en deuil ont repris le chemin de l'entraînement, en hommage à ce compétiteur acharné.
>>Kobe Bryant officiellement identifié parmi les neuf corps retrouvés
>>Les trajets en hélicoptère à Los Angeles, un marché de niche qu'affectionnait Kobe Bryant
>>Kobe Bryant côté business, un parcours brillant, mais pas sans faute

Des supporters des Lakers devant une fresque en hommage à Kobe Bryant à Los Angeles le 27 janvier. Photo : AFP/VNA/CVN

"Mes filles et moi (...) sommes complètement anéanties par la perte soudaine de mon mari, Kobe - le formidable père de nos enfants ; et de ma belle et douce Gianna - une fille aimante, généreuse et merveilleuse, la formidable sœur de Natalia, Bianka et Capri", a écrit Vanessa Bryant sur Instagram. Kobe Bryant, 41 ans, sa fille Gianna, 13 ans, et sept autres personnes sont morts le 26 janvier lorsque leur hélicoptère s'est écrasé à flanc de colline près de Los Angeles, pour des raisons encore indéterminées.

"Nous sommes aussi anéanties pour les familles qui ont perdu leurs proches dimanche, et nous partageons leur peine", ajoute la veuve de Kobe. Elle a dit avoir ouvert une collecte de fonds pour les aider financièrement, via la fondation qu'elle avait créée avec son époux. "Il n'y a pas de mots pour décrire notre douleur en ce moment", ajoute Vanessa Bryant, qui ne s'était pas exprimée jusque-là. Elle remercie "les millions de gens qui nous ont manifesté leur soutien et leur amour à travers cette épreuve" dans un message accompagné d'une photo des six membres de la famille, radieux. "C'est impossible d'imaginer la vie sans eux. Mais nous nous levons chaque jour et nous essayons d'aller de l'avant parce que Kobe et notre bébé, Gigi, nous montrent le chemin", écrit-elle.

C'est aussi en hommage à Kobe Bryant et à la combativité qu'il incarnait que l'équipe des Lakers a repris le chemin de l'entraînement. "Nous voulons défendre ce que Kobe représentait. Nous avons toujours voulu le rendre fier, et nous n'avons pas l'intention de changer", a affirmé l'entraîneur des Lakers, Frank Vogel, à des journalistes. Des joueurs stars comme LeBron James et Anthony Davis étaient sur le parquet mais sont restés à l'écart des médias. Selon Frank Vogel, le club a très simplement indiqué à ses joueurs, encore sous le choc de la disparition de Bryant qui jouait avec l'équipe jusqu'en 2016 : "Vous pourrez parler quand vous vous sentirez prêts, et pas avant."

"Faire notre deuil ensemble"

Sur le plan sportif, le calendrier est fixé. La NBA avait certes décidé de reporter le derby initialement programmé le 28 janvier, qui devait opposer les Lakers aux Clippers, l'autre franchise de Los Angeles. Mais la prochaine rencontre aura lieu comme prévu vendredi, face aux Trail Blazers de Portland, au Staples Center. Cela laisse peu de temps aux basketteurs de LA pour reprendre leurs esprits. Au premier rassemblement mardi matin 28 janvier, "nous avons fait des choses qui nous ont semblé bonnes sur le plan thérapeutique", a raconté Vogel.

"Nous sommes allés au gymnase pour des exercices collectifs de tir, pas vraiment d'entraînement. Je voulais que les garçons viennent se vider la tête en transpirant, en touchant le ballon, pour se retrouver ensemble", a-t-il expliqué. "Ensuite nous avons pris un repas et passé du temps ensemble et fait notre deuil ensemble", a poursuivi le coach, se refusant à entrer davantage dans les détails de cette journée. Le prix des billets pour le match de vendredi s'est envolé sur la plateforme de revente StubHub, où les places les mieux situées étaient proposés à un prix avoisinant 18.000 USD. StubHub a annoncé qu'elle allait verser le produit de la vente des billets pour ce match à la fondation créée par le couple Bryant.

Les enquêteurs de l'Agence américaine chargée de la sécurité dans les transports (NTSB) ont terminé mardi 28 janvier de rassembler les débris de l'hélicoptère accidenté, éparpillés sur près de 200 m à flanc de colline. Ils devaient à présent analyser ces éléments et les données du vol pour tenter de déterminer les circonstances du drame.

Ces investigations vont durer des semaines, sinon des mois, et le rapport final n'est pas attendu avant au moins un an, a prévenu Jennifer Homendy, du NTSB. L'appareil s'est écrasé alors qu'un épais brouillard enveloppait la zone. Les experts légistes ont annoncé mercredi soir 29 janvier avoir terminé l'identification des neuf corps retirés des débris, à l'aide des empreintes digitales et de l'ADN. Les autopsies ont confirmé qu'ils avaient succombé à un "choc traumatique", "la cause de la mort étant certifiée accidentelle", ont-ils précisé dans un communiqué.

AFP/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

COVID-19 : Quang Nam, une destination sûre et conviviale Jusqu'à présent, il n'y a eu aucun cas de COVID-19 dans la province centrale de Quang Nam. Par conséquent, toutes les activités touristiques dans cette locailité se déroulent toujours normalement. C’est ce qu’a déclaré mercredi 19 février le président du Comité populaire provincial Lê Tri Thanh.