09/10/2018 16:54
À Sa Pa, dans le village de Cát Cát, un cours gratuit aide les jeunes locaux à améliorer leurs compétences en anglais et à s’assurer un travail dans leur ville natale. Le rez-de-chaussée du Chapi Homestay - une petite auberge située au sein du village de Cát Cát, est le lieu dans lequel se déroulent les cours depuis trois ans.
>>La vogue du tourisme "homestay" à Sa Pa
>>Promenade au marché de Sa Pa

Les jeunes de Sa Pa durant le cours gratuit d'anglais mis en place par l'Organisation du soutien communautaire (CSO). 
Photo:  CSO/CVN

Mis en place par l’Organisation du soutien à la communauté (Community Support Organization ou CSO en anglais), ce cours gratuit fait partie du projet ''Bibliothèque à la montagne'' (Thu viên vùng cao) destiné aux locaux de 17 à 25 ans, ou même plus âgés.

Le programme d’enseignement se concentre sur l’anglais du tourisme et de l’hôtellerie avec pour but de développer chez les élèves des compétences en langues nécessaires à la bonne marche des activités touristiques dans la zone.
En vue de s’adapter aux besoins de ces jeunes locaux, qui vont tous au lycée ou au travail dans la journée, le cours a lieu le soir.

Dans ce cours, les élèves apprennent le vocabulaire et les structures de phrases en anglais. Photo:  CSO/CVN

L’initiative a commencé quand M. Chuong, le secrétaire du Comité central de l’Union de la jeunesse communiste Hô Chi Minh dans la commune de San Sa Hô, a contacté M. Truong Duc Tuân pour lui proposer d’ouvrir une classe d’anglais.

Les débuts ne furent pas facile: le cours se tenait dans une autre petite auberge, les coupures de courant étaient fréquentes et "une fois, il y a eu une crue éclair - toute la bibliothèque fut détruite", a dit M. Truong Duc Tuân. Après, la classe et la bibliothèque ont été déplacées au nouvel Chapi Homestay.

Aujourd’hui, le projet de ''Bibliothèque à la montagne'' comprend une bibliothèque locale, un cours d’anglais de base, une classe dédiée au tourisme et à l’hôtellerie et un cours réservé aux enfants pour le week-end.

Après trois ans, la +Bibliothèque à la montagne+ a attiré un nombre considérable de locaux. Photo:  CSO/CVN

Pourtant, ce projet ne serait pas un tel un succès sans la contribution des enseignants bénévoles venant de tous les coins du monde.

Laure, une bénévole française (2e à gauche).
Photo:  CSO/CVN

Se rappelant de son expérience d’enseignement à Sapa, Pompam, une bénévole thaïlandaise qui y travaillait en mai 2018, a dit: ''J'étais contente qu'ils (les élèves) aiment apprendre de nouveaux mots. […] Les étudiants m'ont même demandé de continuer alors que la classe était finie!''.

En ce moment, CSO est en train de chercher un deuxième site pour le projet. On espère voir son impact communautaire encore plus étendu !

Dinh Vu Nhât Hông/CVN
 
Est-ce votre article préféré?
Oui
Non

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

À Phan Thiêt, le nuoc mam a son musée Le nuoc mam est indissociable de la gastronomie vietnamienne. La naissance d’un musée spécifique à Phan Thiêt montre son importance dans la culture millénaire du pays.