01/04/2018 17:05
Après le succès de son exposition des estampes populaires de Hàng Trông en janvier 2018, le groupe S-River vient de présenter son premier livre de collection plastique lors de la table ronde du 31 mars à l’Espace - l’Institut français de Hanoï. La séance a accueilli l’attention de nombreux amoureux de la culture vietnamienne.
>>Quand le ravivage des estampes populaires devient une passion
>>S-River présente son exposition sur les estampes populaires de Hàng Trông

Le livre de collection plastique +Couleurs et dessins du Vietnam à partir des estampes populaires de Hàng Trông+ du groupe S-River.

Fondé en 2017 par Trinh Thu Trang, professeure à l’Université de l’architecture de Hanoi, le groupe S-River (ou Họa sắc Việt) regroupe les jeunes designers de la capitale qui adorent les décorations traditionnelles du Vietnam. Son objectif unique est de les faire revivre via les produits quotidiens de tous les Vietnamiens.

Le 31 mars 2018 à l’Espace - l’Institut français de Hanoï, son premier livre de collection sur les estampes populaires de Hàng Trông a été publié avec la représentation des amoureux de la culture vietnamienne.

Pour commencer la table ronde, l’historien Phan Ngoc Khuê, conseiller de la rédaction de ce livre Couleurs et dessins du Vietnam à partir des estampes populaires de Hàng Trông, a exprimé sa joie d’avoir vu un public majoritairement de jeunes montrant la tendance universelle des designers qui puisent leur créativité dans les identités nationales.

"Les estampes populaires de Hàng Trông étaient faites à la main, mais le projet de ce groupe qui utilise les dernières technologies, ne dénature pas pour autant l’âme de chaque œuvre. Faire appliquer ces décorations dans les produits industriels de la vie quotidienne est la manière la plus correcte pour conserver l’esprit des artisans", a confirmé l’historien.

Les intervenants à la table ronde du 31 mars à l’Espace – Institut français de Hanoï.

De sa part, l’auteure Trinh Thu Trang a partagé la longue histoire de ce livre de collection, qui voudrait présenter aux lecteurs toutes les étapes de la production chez le groupe S-river.

"La grande difficulté est la manque des archives originelles des estampes populaires de Hàng Trông… Par chance, malgré le travail chargé, je suis supporté par une équipe formidable de designers et de techniciens", a-t-elle expliqué.

La collection des archives a débuté en 2013 et s’est achevée en 2016 grâce aux contributions d’historiens, et particulièrement de Lê Dinh Nghiên, le dernier artisan connu des estampes populaires de Hàng Trông. L’équipe n’ayant aucune expérience de rédaction, S-river a donc décidé d’organiser une exposition en janvier 2018 à Hanoï.

Le succès était imminent, et le public a su apprécié la cette nouvelle mode qui cherche à imprimer les décorations des estampes populaires de Hàng Trông dans les objets de la vie quotidienne, comme les tenues vestimentaires, les papiers peints, les cahiers et les cartes postales, notamment.

Une des estampes populaires de Hàng Trông utilisées dans le livre.

"Nous voulons inspirer les jeunes et les designers vietnamiens dans l’exploitation des matériels traditionnels du pays, tels que la porcelaine, les estampes populaires ou la couture", a souligné Trinh Thu Trang.
 
Texte et photos : Dang Duong/CVN

Source: CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.