30/01/2020 18:33
Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a affirmé l’amitié traditionnelle qui unit la Russie et le Vietnam à l’occasion du 70e anniversaire des relations diplomatiques entre les deux pays.
>>Des vétérans de l'ex-URSS expriment leurs sentiments en faveur du Vietnam
>>Un expert russe estime le rôle du Parti communiste du Vietnam

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.
Photo : AFP/VNA/CVN

L’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) tient à présenter ci-dessous son article intitulé La Russie et le Vietnam : une amitié qui dure depuis des décennies publié mercredi 29 janvier.

"L’année 2020 marque de nombreux anniversaires dans l’histoire des relations russo-vietnamiennes. L’un des plus importants est le 70e anniversaire des relations diplomatiques. Le 30 janvier 1950, l’Union soviétique a été l’un des premiers pays à reconnaître le jeune État vietnamien, jetant les bases d’une amitié à long terme et d’une coopération étroite entre nos deux pays", a-t-il écrit.

Nous étions côte à côte pendant les années difficiles de la lutte du Vietnam pour la liberté et l’indépendance, repoussant une agression étrangère et poursuivant le développement pacifique de l’après-guerre. La coopération entre Moscou et Hanoi a résisté à l’épreuve du temps. Il est devenu plus fort et a acquis un caractère polyvalent et vraiment spécial, a-t-il poursuivi.

Il est encourageant de constater que les traditions de solidarité et d’entraide, établies par les générations précédentes, sont préservées et renforcées dans de nouvelles conditions historiques. Le Traité interétatique sur les fondements des relations amicales signé le 16 juin 1994 reste une base fiable pour cela. Nous avons célébré le 25e anniversaire de la signature de ce document majeur en 2019. Notre coopération a acquis un caractère stratégique en 2001 et est devenue un partenariat stratégique intégral en 2012. Aujourd’hui, elle continue à être vigoureusement développée sur un large éventail de domaines au profit des peuples russe et vietnamien.

Nous entretenons un dialogue régulier et significatif qui se distingue par un degré élevé d’ouverture et de confiance mutuelle. Le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam, Nguyên Phu Trong, s’est rendu en Russie en septembre 2018. Le Premier ministre Dmitri Medvedev et le président de la Douma d’État, Vyacheslav Volodin, se sont rendus au Vietnam en novembre et décembre de la même année. Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc est venu en Russie en mai 2019, et la présidente de l’Assemblée nationale du Vietnam, Nguyên Thi Kim Ngân, s’est rendue en décembre de la même année.

Ces contacts étroits sont un facteur important dans le développement des relations russo-vietnamiennes et permettent aux deux pays de comparer leurs positions sur les questions bilatérales et internationales, ce qui joue un rôle clé dans la situation constamment difficile de la région et du monde dans son ensemble.

Notre dialogue sur la défense et la sécurité est traditionnellement étroit et digne de confiance. Les échanges de délégations de partis politiques et d’organisations publiques s’intensifient.

Du développement économique...

Nous sommes heureux de noter le développement dynamique des liens économiques à la fois dans les domaines traditionnels (génie électrique, production industrielle, transports et agriculture) et dans les nouveaux secteurs avancés (économie numérique, gouvernement électronique, technologie des villes intelligentes et sécurité des TIC).

Le commerce se développe. Symboliquement, le Vietnam est devenu le premier pays avec lequel les États membres de l’Union économique eurasiatique (UEEA) ont signé un accord de libre-échange en mai 2015. La mise en œuvre de ses dispositions et un ensemble d’accords bilatéraux ont permis aux deux pays d’augmenter le commerce à 6,1 milliards de dollars en 2018. Il s’agit d’un chiffre record pour toute la période post-soviétique.

Des plates-formes de la coentreprise pétrolière russo-vietnamienne Vietsovpetro. Photo : Huy Hùng/VNA/CVN

La coopération énergétique est un élément majeur du partenariat stratégique intégral russo-vietnamien. Le fleuron de notre coopération - la coentreprise Vietsovpetro - fonctionne avec succès depuis près de quatre décennies. En coopération avec PetroVietnam, les principales sociétés russes Gazprom, Rosneft, NOVATEK et Zarubezhneft mènent des projets d’exploration et de production de ressources en hydrocarbures en Russie et au Vietnam et diversifient leur coopération sur la base des dernières avancées scientifiques et techniques.

... à la coopération scientifique

La coopération bilatérale devient de plus en plus innovante et à forte intensité scientifique. Le projet de construction d’un centre pour la science et la technologie nucléaires au Vietnam avec l’aide de Rosatom Corporation en est un exemple très éloquent. Ce centre deviendra une institution de recherche de premier plan en Asie du Sud-Est. Je suis convaincu que la formation d’ingénieurs nucléaires vietnamiens en Russie garantira son succès futur.

Les deux pays sont fiers du Centre de recherche scientifique et technologique tropicale Russie - Vietnam, car il n’existe aucune installation de ce type ailleurs dans le monde. Aujourd’hui, le centre mène des recherches à grande échelle sur la protection de l’environnement, la médecine tropicale et l’ingénierie des matériaux pour des agences et des entreprises russes et vietnamiennes.

Selon les accords conclus au plus haut niveau, l’Année de la Russie au Vietnam et l’Année du Vietnam en Russie se déroulent en 2019 et 2020 pour la première fois dans l’histoire des relations bilatérales. Les programmes comprennent plus d’une centaine d’événements destinés à promouvoir la coopération dans les domaines commercial, économique, militaire, militaro-technique, scientifique, technologique et humanitaire. Ils renforceront également la coopération entre les régions des deux États.

Le public russe a été impressionné par la cérémonie d’ouverture des années croisées, qui a eu lieu le 22 mai 2019 dans la Salle de concert de Moscou Zaryadye en présence du Premier ministre Dmitri Medvedev et de son homologue vietnamien Nguyên Xuân Phuc.

L’éducation est un domaine traditionnel de coopération bilatérale. Le Vietnam continue d’envoyer le plus grand nombre de citoyens en Russie pour les études. Des dizaines de milliers de professionnels vietnamiens ont reçu une formation dans diverses disciplines dans les collèges et universités russes. Beaucoup d’entre eux occupent des postes élevés au sein du gouvernement, sont l’épine dorsale du corps des officiers et travaillent dans de grandes entreprises et dans des instituts de recherche et culturels. Cette année académique, les étudiants vietnamiens ont reçu 965 bourses d’État. Il s’agit de l’un des quotas les plus élevés pour les étudiants et les doctorants étrangers.

Nous saluons la croissance de la popularité du Vietnam en tant que destination pour les touristes russes. L’année dernière, le Vietnam a été visité par environ 600.000 Russes. Le nombre de touristes vietnamiens en Russie augmente également. Les échanges de jeunes progressent rapidement. Au cours de la dernière année et demie, l’Agence fédérale pour la jeunesse et l’Union de la jeunesse communiste Hô Chi Minh ont organisé trois forums de jeunes.

Je voudrais mentionner tout particulièrement notre coopération sur la scène mondiale. En ce qui concerne les grands problèmes mondiaux et régionaux, nos vues dans l’ensemble coïncident. Nous et nos amis vietnamiens sommes fermement attachés à la création d’un arrangement mondial multipolaire plus juste et démocratique, fondé sur le droit international, principalement sur les dispositions clés de la Charte des Nations unies. Des opportunités supplémentaires pour consolider la coordination de la politique étrangère sont ouvertes par l’élection du Vietnam comme l’un des membres non permanents du Conseil de sécurité des Nations unies pour 2020-2021 et sa présidence de l’ASEAN en 2020.

En 70 ans de relations diplomatiques, la Russie et le Vietnam ont accumulé une expérience créative considérable de coopération dans différents domaines. Cela peut et doit être utilisé pour renforcer les relations bilatérales. Surtout, nos peuples ont porté des sentiments d’amitié et d’empathie mutuelle sincère au fil des décennies, et rien ne peut changer cela. Il est nécessaire de conserver ce patrimoine unique et de le transmettre à la jeune génération. Ils sont destinés à prendre le relais dans l’effort de continuer à élargir et à approfondir le partenariat stratégique intégral russo-vietnamien.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Ouverture du premier office du tourisme international du Vietnam au Royaume-Uni Le premier office du tourisme international du Vietnam - The Visit Vietnam - a été officiellement inauguré le 18 février dans la capitale britannique Londres.