11/05/2021 22:46

Onze personnes ont été tuées mardi 11 mai dans une fusillade dans une école de Kazan, grande ville du centre de la Russie, où l'un des tireurs un adolescent a été interpellé et un autre tué, rapportent des agences russes dans un nouveau bilan. Selon les services de secours cités par les agences Tass et Ria Novosti, onze personnes ont été tuées mardi 10 mai à Kazan, dont neuf élèves. Selon Tass, 32 autres personnes ont été blessées. "Les forces de l'ordre ont arrêté un adolescent, qui est soupçonné d'être à l'origine de la fusillade", a déclaré une autre source au sein des service de secours citée par Ria Novosti, qui ajoute que 21 brigades d'ambulanciers ont été dépêchées sur place. Un précédent bilan de cette fusillade communiqué par les médias faisait état de neuf morts dont huit élèves et un enseignant. Selon le dirigeant du Tatartsan, république de Russie dont Kazan est la capitale, le suspect arrêté était âgé de 19 ans. "Il avait un permis de port d'arme", a dit Roustam Minnikhanov à la télévision publique. Selon Interfax, Ria et TASS, un deuxième tireur présumé qui s'était barricadé dans l'école a finalement été tué dans un assaut de la police. "Nous avons entendu une explosion dans le bâtiment de l'école, nous voyons une forte fumée", avait indiqué précédemment un témoin, cité par Ria Novosti. "J'étais en classe, j'ai d'abord entendu une explosion, puis des coups de feu", a confirmé à l'agence TASS une enseignante de l'école. Les autorités du Tatarstan ont annoncé le renforcement des mesures de sécurité dans les autres écoles de la ville. Kazan, ville de plus de 1,2 million d'habitants, est située environ 700 kilomètres à l'est de Moscou.


APS/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Cà Mau recherche des solutions pour un nouveau développement  Comme de nombreuses autres localités du pays, la province de Cà Mau est confrontée à de nombreuses difficultés dans le tourisme, en raison du COVID-19.