24/01/2016 14:28
La mise en place de la rue florale du Têt du Singe 2016, autrefois florale Nguyên Huê, a été lancée le 21 janvier dans la rue piétonne Nguyên Huê à Hô Chi Minh-Ville. Il s’agit de la 13e édition de cette florale.

>>La rue florale Nguyên Huê au Têt du Singe

Organisé par la Compagnie générale du tourisme de Saigon (Saigontourist) sous l’égide du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, cet événement annuel très original de la mégapole du Sud est voué à répondre aux besoins des Saigonais et des touristes - notamment des Viêt kiêu – propres à cette période du Têt traditionnel.
 

«Vie de poisson», un des 50 œuvres sculpturées dans la rue florale du Têt 2016. Photo : Saigontourist/CVN


Placée cette année sous le thème "Hô Chi Minh-Ville - Créativité, intégration et Développement", cette édition 2016 s’étendra du carrefour des rues Lê Thánh Tôn - Nguyên Huê, devant le siège du Comité populaire municipal, à celui des rues Nguyên Huê-Tôn Duc Thang, soit sur près de 720 m. La rue florale comprendra trois tronçons principaux transmettant chacun un message : solidarité et amitié, dynamisme et créativité, et adhésion et développement. La zone autour de la statue du Président Hô Chi Minh sera embellie par 36 pots de grands abricotiers, arbre symbolique du Têt traditionnel du Sud du pays.

À l'entrée de la rue florale, les visiteurs pourront admirer une famille de singes, année du Singe oblige... Saigontourist utilise divers matériaux (paille, bambou...) pour d’autres spectacles : un air de campagne en plein cœur de la mégalopole.

La plupart des spectacles traduiront l’optimisme et la foi en un bon avenir pour le pays à travers l’image de barques florales tournées vers la mer. Celle intitulée «Identité de l’intégration» montre l’image d’une Communauté de l’ASEAN prospère et solidaire, offrant de grandes opportunités à ses peuples.

Saigontourist élaborera des parterres de fleurs avec beaucoup de chaises en bois, de pots de fleurs… afin que les visiteurs puissent s’asseoir après un temps de découverte de cette florale, ou pour immortaliser leur présence en ces lieux.

Un nouveau trait de cette édition c’est la présentation de sculptures d’art en roche, plastique ou en cuivre, issues du Camp international de sculpture d’Hô Chi Minh-Ville de 2015. Cinq des 50 oeuvres sont présentées : «La Joie» (Niêm Vui), «Mémoire de Saigon» (Ky Uc Sài gon), «La vie de poissons» (Doi Ca), «Saison du ballet dans le vent» (Mua Ballet trong gio» et «l’Histoire verte» (Thiên Su Xanh). De celles-ci, c’est «La vie de poissons» qui est l'une des trois meilleures œuvres du camp précité. Chacune de ces sculptures a un poids d’entre 1 et 5 tonnes.

Les difficultés d’organisation sont oubliées

L’artiste Nguyên Phuong explique mieux que personne ce que représente cet animal que le singe : «Le singe est un des 12 animaux sacrés du Vietnam. Ils représentent l’intelligence et la solidarité dans la vie. C’est l’image d’un Têt traditionnel très intime et prospère pour une famille».
 

La rue florale, un des évènements marquants de Hô Chi Minh-Ville pour accueillir le Têt traditionnel 2016. Photo : Manh Linh/VNA/CVN


«De nombreuses difficultés pour l’organisation de cette édition de la rue florale ont été, sinon dépassées, du moins prises en compte. En effet, la rue Nguyên Huê est devenue un espace piéton au sol de marbre qui ne facilite pas particulièrement le montage de spectacles, et même le nettoyage de cette rue si l’on ne veut pas l’endommager», a souligné Trân Hùng Viêt, directeur général de Saigontourist.

Qu’importe, la mise en place de la rue florale du Têt du Singe a commencé le 21 janvier et se poursuivra jusqu’au 5 février, pour son ouverture officielle au public du 5 au 12 février, tous les jours à 19h00 et le dernier, à 22h00.

Sont aussi prévus une zone d’exposition d’art de composition florale, un programme de lumières artistiques, l’embellissement des façades, des «doorshows»... Le programme de lumières artistiques de la rue Nguyên Huê est prévu du 27 janvier au 20 février.
 

Les rues interdites à la circulation pour tous moyens de transport :
  • Nguyên Huê, et de Lê Thanh Tôn à Tôn Duc Thang.
  • Lê Loi, de Pasteur à Dông Khoi.
  • Nguyên Thiêp, de Nguyên Huê à Dông Khoi.

Nguyên Dat/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Ouverture de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine à Hanoï La deuxième édition de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine - l’endroit de rencontre des hommes et de la nature a été inaugurée le 21 novembre dans le Centre de la culture et des arts du Vietnam, à Hanoï.