13/02/2021 22:28
Après cinq ans de mise en activité, la rue des livres à Hô Chi Minh-Ville devient une destination culturelle familière pour les habitants de la mégapole du Sud ainsi que pour les touristes nationaux comme étrangers.
>>Foire 2021 des fleurs printanières de Phú My Hung
>>La rue des livres du Têt 2021 : "La connaissance se connecte à l'avenir"

Un coin de la rue des livres à Hô Chi Minh-Ville. Photo : VNA/CVN


La rue des livres à Hô Chi Minh-Ville est non seulement un endroit d’acheter de bons livres, mais aussi un espace de lecture idéal.

Le modèle "Bus de livres", mis en place depuis 2018, a répondu au besoin de lecture gratuite dans la communauté. À présent, plus de 1.000 lecteurs sont venus donner des livres et plus de 15.000 autres venus les emprunter, pour la plupart des jeunes.

La rue des livres à Hô Chi Minh-Ville, en coordination avec d'autres unités, organise de nombreuses activités communautaires sur le développement de la culture de lecture. Il s’agit notamment du projet "Bons livres pour les élèves du primaire", qui apporte des livres à près de 600 écoles primaires de zones reculées de plus de 20 villes et provinces du pays. Cet endroit a mobilisé des éditeurs et sociétés de livres à offrir plus de 10.000 livres et cahiers aux jeunes frontaliers vietnamiens et cambodgiens et aux soldats de 28 postes frontaliers...

À côté de nombreux échanges culturels nationaux et internationaux organisés, la rue des livres à Hô Chi Minh devient une destination attirant de nombreux touristes nationaux et étrangers.

Lê Hoàng, directeur de la Sarl unipersonnelle de la rue des livres à Hô Chi Minh-Ville, vice-président de l’Association de la publication du Vietnam, a déclaré que ces cinq dernières années, cette fameuse destination a accueilli environ 11,5 millions de visiteurs. La recette totale de ventes de livres a atteint 181 milliards de dôngs avec plus de 3,5 millions d’exemplaires vendus, dont plus de 57.000 nouveaux titres.

Au cours de la période 2016-2019, les activités commerciales des boutiques de la rue des livres ont connu une croissance continue, le chiffre d'affaires moyen augmentant de 10 à 15% par an.

L’ancienne directrice adjointe de la Sarl unipersonnelle de la rue des livres à Hô Chi Minh-Ville, Quach Thu Nguyêt, a insisté sur la nécessité de transformer cet endroit en un espace culturel au lieu d’un simple espace commercial.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre