06/09/2019 11:39
Le Premier ministre sud-coréen Lee Nak-yon a appelé jeudi 5 septembre à une reprise rapide des pourparlers de travail entre la République populaire démocratique de Corée (RPDC) et les États-Unis afin de parvenir à une paix durable dans la péninsule coréenne.
>>Washington prêt à engager des pourparlers de travail avec Pyongyang
>>Les États-Unis ont une "correspondance positive" avec la RPDC 

Le Premier ministre sud-coréen Lee Nak-yon lors de la cérémonie d'ouverture du 8e Dialogue de défense de Séoul.
Photo: Yonhap/VNA/CVN
M. Lee a fait ces remarques lors de la cérémonie d'ouverture du Dialogue de défense de Séoul, le huitième forum sur la sécurité régionale organisé par la République de Corée, réunissant des responsables et des experts militaires d'environ 50 pays et de cinq organisations internationales.

M. Lee a déclaré que le règlement permanent et la diffusion de la paix dans la péninsule seraient influencés par les négociations entre la RPDC et les États-Unis, en souhaitant une reprise rapide des pourparlers de travail entre les deux pays.

Il a noté que Séoul, Pyongyang et Washington avaient fait des efforts afin de trouver un moyen de dénucléariser la péninsule depuis l'année dernière, ajoutant que même si des résultats exceptionnels n'avaient pas encore été obtenus, les trois parties étaient toujours engagées dans un dialogue pour trouver la bonne voie.

Kim Jong Un, dirigeant suprême de la RPDC et Donald Trump, président des États-Unis, se sont rencontrés fin juin dans le village frontalier de Panmunjom et sont convenus de relancer des pourparlers de travail sur la dénucléarisation de la péninsule.

Le Premier ministre sud-coréen a poursuivi que Séoul continuerait à ne ménager aucun effort pour le dialogue entre la RPDC et les États-Unis ainsi que le règlement de la paix dans la péninsule.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune