21/06/2017 17:55
Le nouveau gouvernement britannique dévoile mercredi 21 juin son programme lors du traditionnel discours de la reine alors même que les conservateurs de Theresa May ignorent s'ils arriveront à réunir une majorité absolue dépendant d'un accord avec le petit parti nord-irlandais DUP.

>>Brexit : Londres accepte les conditions de Bruxelles sur le calendrier des négociations
>>Brexit : coup d'envoi officiel pour les négociations
>>Royaume-Uni : May reprend les négociations pour un accord de gouvernement

 

La Première ministre britannique Theresa May devant le 10 Downing Street, le 19 juin à Londres.
Photo : AFP/VNA/CVN


La reine Elizabeth II va présenter en fin de matinée devant la chambre des Lords le programme de l'exécutif dans ce discours qui marque, avec deux jours de retard, la cérémonie d'ouverture du parlement.

"Ce discours de la reine vise à reconnaître et saisir les opportunités qui se profilent pour le Royaume-Uni alors que nous quittons l'Union européenne", a déclaré Theresa May dans un communiqué alors que les négociations du Brexit ont débuté lundi 19 juin à Bruxelles.

Lu par la souveraine mais rédigé par le gouvernement, le discours présente les grandes lignes du programme législatif du gouvernement pour les deux années à venir et va donner lieu, ensuite, à plusieurs jours de débats parlementaires avant un vote de confiance attendu pour le 29 juin et qui pourrait s'avérer fatal pour la Première ministre.

Humilité

"Les résultats de l'élection ne sont pas ce que nous espérions mais ce gouvernement va réagir avec humilité et entendre le message envoyé par les électeurs", a ajouté cette fille de pasteur, grandement affaiblie par les législatives qu'elle avait convoquées pour renforcer sa majorité parlementaire afin d'aborder plus sereinement les négociations du Brexit.

Avec 317 sièges sur 650, les conservateurs comptent sur le soutien des dix députés du petit parti ultra-conservateur nord-irlandais, le DUP, pour obtenir la majorité absolue.

Mais cet accord, qui semblait être une formalité, tarde à se concrétiser.

Une source au sein du DUP a indiqué qu'il "n'était certainement pas imminent" parce que les discussions "ne se sont pas déroulées de la manière qu'escomptait le DUP", assurant qu'il ne fallait pas prendre le soutien du parti comme acquis.

Le quotidien conservateur The Times a qualifié la formation de Mme May de "gouvernement de zombie", affirmant que la Première ministre est "tellement affaiblie qu'elle ne peut pas arbitrer les querelles entre ses ministres", sur fond de grogne grandissante de la population quant à sa stratégie concernant le Brexit.

Selon le Daily Telegraph, elle devrait annoncer l'abandon de mesures impopulaires touchant aux aides sociales, aux repas gratuits dans les écoles et renoncer à son intention de réintroduire la chasse au renard.

 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Cat Dang, village de la laque le plus renommé du delta du fleuve Rouge

Hôi An, la destination la plus paisible et romantique du monde La chaîne de télévision CNN a récemment classé Hôi An parmi les 16 meilleurs sites de loisir et les 10 sites les plus romantiques du monde. Qu’est ce qui rend alors la vieille cité de Hôi An aussi attractive?