08/09/2020 11:40

Le secrétaire britannique à la Santé, Matt Hancock, a affirmé lundi 7 septembre qu'un vaccin contre le coronavirus serait "très probablement" prêt au cours des premiers mois de 2021, s'il obtient les autorisations. M. Hancock a indiqué qu'il "anticipait" que le vaccin actuellement développé par les experts de l'université d'Oxford et le géant pharmaceutique AstraZeneca obtienne l'agrément pour être utilisé peu après les tests menés dans plusieurs pays, parmi les quels le Royaume-Uni, les États-Unis et le Brésil, a rapporté le journal Evening Standard. La production de doses a déjà débuté, a indiqué M. Hancock, ajoutant que le vaccin pourrait "être déployé" dans tout le pays une fois qu'il aurait reçu les autorisations.  L'existence d'un vaccin disponible changerait la donne dans la lutte contre la pandémie de COVID-19, en apportant une protection d'importance vitale aux personnes âgées et aux autres populations vulnérables, cependant il pourrait prendre de nombreux mois avant d'être déployé dans toute la population, selon ce journal.
 

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.