05/08/2017 00:07
Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé vendredi 4 août avoir subi une baisse de 24% sur un an de son bénéfice net au deuxième trimestre, pénalisé par une hausse des coûts de production en dépit d'une augmentation de ses revenus.
>>Les cours du pétrole continuent de progresser en Asie
>>Pétrole : l'AIE relève sa prévision de demande mondiale pour 2017

Les profits du groupe ont été plombés par une augmentation des coûts de production mais aussi des taxes et droit de douanes. Photo : AFP/VNA/CVN

Entre avril et juin, le groupe contrôlé par l'État russe a dégagé un bénéfice net de 68 milliards de roubles, soit environ 950 millions d'euros au taux de changes de vendredi.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 14% à 1.368 milliards de roubles (19 milliards d'euros) dans un contexte de rebond des prix du pétrole.

Au total sa production d'hydrocarbures a bondi de 9% sur un an à 5,7 millions de barils équivalent pétrole par jour.

Les profits du groupe, visé par des sanctions occidentales liées à la crise ukrainienne, ont été plombés par une augmentation des coûts de production mais aussi des taxes et droit de douanes.

Cité dans un communiqué, le directeur général Igor Setchine a souligné que le marché des hydrocarbures restait "instable", les prix ayant de nouveau baissé au deuxième trimestre par rapport au premier.

"Dans de telles conditions, le groupe continue de se concentrer sur l'amélioration de l'efficacité opérationnelle, y compris en maximisant les synergies entre nos actifs existant sur les marchés intérieur et international", a-t-il assuré.

Rosneft a fait état d'une hausse de ses investissements en capitaux liée au développement de certains projets de production et à l'"acquisition d'actifs stratégiques".

Les profits du groupe font l'objet d'un bras de fer entre M. Setchine et le gouvernement, qui voudrait qu'il en reverse la moitié en dividendes à ses actionnaires et donc surtout aux pouvoirs publics qui ont vu leurs finances plombées par la chute des cours du pétrole.

Rosneft a ainsi limité le niveau de dividendes à 35% du bénéfice net pour 2016 mais Vladimir Poutine a récemment demandé à M. Setchine, dont il est proche, de réfléchir de nouveau à la question. Une assemblée générale des actionnaires extraordinaire a depuis été convoquée pour fin septembre avec à l'ordre du jour le versement de dividendes au titre du premier semestre.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Ouverture de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine à Hanoï La deuxième édition de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine - l’endroit de rencontre des hommes et de la nature a été inaugurée le 21 novembre dans le Centre de la culture et des arts du Vietnam, à Hanoï.