31/05/2018 15:29
Le N°3 mondial Alexander Zverev, une des rares menaces pour Rafael Nadal, a bataillé pendant cinq sets pour rallier le troisième tour de Roland-Garros, quand Novak Djokovic, toujours sans être à son zénith, s'est montré ponctuel dans les moments cruciaux mercredi 30 mai.
>>Roland-Garros: Nadal et Sharapova ont un peu ramé, Serena a tenu
>>Roland-Garros: Mladenovic chute d'entrée face à Petkovic

L'Allemand Alexander Zverev contre le Serbe Dusan Lajovic au 2e tour de Roland-Garros, le 30 mai.
Photo: AFP/VNA/CVN

Toujours vêtue de la combinaison noire et rose qui fait tant parler, Serena Williams a elle remporté une nouvelle victoire, en double cette fois-ci.

Zverev s'éternise

Zverev a beau être un des sérieux concurrents de Rafael Nadal, ça ne lui a pas évité d'être poussé jusqu'au cinquième set, et même mené deux manches à une, dès le deuxième tour, par le dangereux Serbe Dusan Lajovic (60e). Le jeune Allemand s'en est finalement sorti en un peu moins de 3h30 (2-6, 7-5, 4-6, 6-1, 6-2).

Au troisième tour, il aura l'occasion de faire mentir les statistiques. Étrangement, le grand "Sasha" (1,98 m) n'a encore jamais battu un joueur du Top 50 en Grand Chelem. Le Bosnien Damir Dzumhur, 29e mondial, sera-t-il le premier ?

S'il a besoin de confiance, Zverev pourra s'appuyer sur son excellente campagne sur terre battue, ponctuée de deux titres (Madrid et Munich), une finale (Rome) et une demi-finale (Monte-Carlo). Une victoire lui permettrait d'atteindre les huitièmes de finale en Grand Chelem pour la deuxième fois seulement de sa carrière.

Djokovic précis dans le money-time

Comme souvent ces derniers temps, Novak Djokovic n'a pas été d'une régularité de métronome. Mais l'ex-N°1 mondial a su accélérer le tempo dans les moments importants pour se défaire du jeune Espagnol Jaume Munar, issu des qualifications (7-6 (7/1), 6-4, 6-4).

Le Serbe Novak Djokovic retourne contre l'Espagnol Jaume Munar au 2e tour de Roland-Garros, le 30 mai.
Photo: AFP/VNA/CVN 

Sans complexe, Munar (21 ans, 155e), qui s'entraîne à Manacor dans l'académie du roi "Rafa", a donné du fil à retordre au Serbe. Deux fois dans la première manche et une fois dans la deuxième, "Djoko" l'a vu revenir sur ses talons après avoir breaké.

"J'ai eu des hauts et des bas. Je ne suis pas vraiment satisfait mais j'ai su être présent quand il le fallait", notamment dans le jeu décisif, puis à 4-4 dans le deuxième set, a estimé Djokovic, descendu au 22e rang et en quête de son meilleur niveau depuis des mois. Au troisième tour, se profile un test contre un autre Espagnol, mais membre du Top 15, Roberto Bautista (13e).

La double combinaison de Serena

C'est sans quitter sa combinaison moulante qui fait le buzz que Serena Williams a rejoué, mais en double, avec sa sœur aînée Venus. Les Américaines, doubles lauréates du tournoi, ont dominé les Japonaises Shuko Aoyama et Miyu Kato (4-6, 6-4, 6-1).

Serena Williams (droite) et sa sœur Venus associées en double contre les Japonaises Shuko Aoyama et Miyu Kato, le 30 mai à Roland-Garros.
Photo: AFP/VNA/CVN

Serena avait effectué un retour gagnant en simple la veille sur la terre battue parisienne, avec la même tenue singulière. Cet habit de "super-héroïne" favorise "une meilleure circulation sanguine", avait souligné la championne aux 23 titres majeurs, qui avait connu des complications médicales après avoir donné naissance à sa fille, Olympia, en septembre.

Monfils et Simon toujours là

Gaël Monfils et Gilles Simon ont rallié le troisième tour, le premier aux dépens du Slovaque Martin Klizan (6-2, 6-4, 6-4), le second en écartant l'Américain Sam Querrey, dont la terre battue parisienne n'est pas la tasse de thé (1-6, 7-6 (7/3), 6-4, 6-1).

Gaël Monfils s'impose face au Slovaque Martin Klizan au 2e tour de Roland-Garros, le 30 mai.
Photo: AFP/VNA/CVN 

Monfils n'avait plus gagné deux matchs consécutifs depuis mi-mars et va désormais se mesurer au Belge David Goffin (9e), tombeur (7-5, 6-0, 6-1) de Corentin Moutet (19 ans, 141e). Comme le jeune espoir gaucher, Benoît Paire s'est arrêté au deuxième tour, non sans avoir bousculé Kei Nishikori (6-3, 2-6, 4-6, 6-2, 6-3). Prochain adversaire du Japonais (21e), Simon vengera-t-il le clan tricolore ?

Le N°1 français Lucas Pouille reviendra jeudi 31 mai, après que son match a été interrompu par la nuit alors qu'il menait deux sets à un contre le Britannique Cameron Norrie (6-2, 6-4, 5-7).

Stoppés par un orage imminent mardi 29 mai, Julien Benneteau, qui dispute à 36 ans son dernier Roland-Garros, Jérémy Chardy, en cinq sets face au Tchèque Tomas Berdych (20e), et Pierre-Hugues Herbert ont eux validé leur billet pour le deuxième tour.

Au deuxième tour du tableau féminin, le duel 100% français entre Alizé Cornet et Pauline Parmentier a tourné à l'avantage de la seconde (6-7 (4/7), 6-4, 6-2).

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite inoubliable à Quang Ninh pour les étudiants de l’IFI

L’hôtel Saigon - Ha Long, un 4 étoiles au cœur de la baie La célèbre baie de Ha Long, située à Quang Ninh (Nord), est classée parmi les sept nouvelles merveilles de la nature du monde. L’hôtel Saigon - Ha Long, relevant du voyagiste Saigontourist, est l’un des premiers hôtels de luxe à s’y implanter.