06/04/2021 23:53
Le ministère des Sports a des discussions avec les organisateurs du tournoi de Roland-Garros (23 mai-6 juin) sur un éventuel "décalage de quelques jours" et sur les "modalités d'accueil du public", a-t-il indiqué mardi 6 avril.
>>Roland-Garros : bilan positif pour les audiences de France Télévisions
>>13e sacre pour Nadal, qui surclasse Djokovic 

Vue du court Philippe Chatrier lors du tournoi de Roland-Garros à Paris, en 2020.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Des discussions sont en cours avec les organisateurs sur les modalités notamment pour l'accueil du public", a indiqué le ministère des Sports. "Un décalage de quelques jours est en cours de discussion", a-il-ajouté.

Fin mars, Gille Moretton, le nouveau président de la Fédération française de tennis (FFT), avait indiqué travailler à quasiment tous les scénarios, les seuls qu'il "n'osait pas" envisager étant les extrêmes : la jauge de public à 100% et l'annulation pure et simple.

"Pour l'instant, on est dans la course, le tournoi est à la date prévue (23 mai-6 juin). Mais si on nous annonce un confinement général pendant deux mois, on sera forcément amenés à prendre des mesures", a-t-il reconnu. Le pire étant l'annulation pure et simple, mais "je n'ose pas imaginer ça", avait ajouté le président de la FFT, élu le 13 février.

En 2020, le tournoi avait été décalé de plusieurs mois et s'était tenu fin septembre, avec une jauge de 1.000 personnes. Actuellement, tout le sport professionnel continue en France mais joue à huis-clos.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un ingénieur passionné de lego

À la découverte de la nature immaculée dans le Outre de nombreux sites touristiques réputés, le "royaume des grottes" de Quang Binh attire également les passionnés de découvertes avec ses destinations immaculées et peu connues.