10/08/2017 17:43
>>L'ONU réclame 1,4 milliard de dollars pour les réfugiés du Soudan du Sud

Le Conseil de sécurité de l'ONU a réaffirmé mercredi 9 août son intention de s'efforcer - aux côtés du secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres - de mettre un terme "par tous les moyens" aux conflits, y compris en s'attaquant à leur causes profondes "d'une manière inclusive et durable". Dans une déclaration de sa présidence, le Conseil s'est dit profondément préoccupé face aux besoins humanitaires dans le monde, "qui n'ont jamais été si grands", et au risque de famine qui menace plus de 20 millions de personnes au Yémen, en Somalie, au Soudan du Sud et dans le Nord-Est du Nigeria. Le Conseil a déploré les "effets dévastateurs" qu'ont sur les civils les conflits armés qui sévissent à l'heure actuelle et la violence. "Les conflits en cours et la violence ont des conséquences désastreuses sur le plan humanitaire et empêchent le bon acheminement de l'aide humanitaire à court, moyen et long terme", ont alerté ses 15 membres, soulignant qu'ils constituent par la même une des principales causes de famine dans ces situations. À cet égard, les membres du Conseil ont également souligné la corrélation existant entre les pénuries alimentaires et la vulnérabilité des femmes, des enfants et des personnes handicapées.
 
Xinhua/VNA/CVN
   
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Capturer de beaux moments avec les marguerites Daisy de Hanoï Entre la mi-novembre et la mi-décembre, quand Hanoï ressent les premiers vents hivernaux, c’est la pleine saison des marguerites Daisy (Astéracées). En cette période, ce serait une faute de goût de ne pas acheter un bouquet. Mais pour une expérience plus romantique, rien ne vaut une balade dans un champ de fleurs en banlieue.