20/01/2020 11:03
Ces jours-ci, les aéroports internationaux de Nôi Bài et Tân Son Nhât sont bondés. Un grand nombre de Vietnamiens de l’étranger tiennent absolument à rentrer fêter le Têt auprès de leurs familles. Des sourires, des larmes de joie… le Nouvel An lunaire est décidément la plus grande période de retrouvailles de l’année.
>>Le Têt du Rat 2020 célébré dans différents pays
>>Des plats traditionnels du Têt séduisent des Viêt kiêu

Un grand nombre de Vietnamiens de l’étranger rentrent fêter le Têt auprès de leurs familles à l'occasion du Nouvel An lunaire. Photo : DSVN/CVN

Cela fait huit ans que Nguyên Huyên Thuong vit au Japon. Tous les ans, elle revient au Vietnam pour passer le Têt en famille.

"Chaque fois que je rentre, j’éprouve les mêmes émotions… Dès que je pose les pieds sur le tarmac, je sens l’âme vietnamienne monter en moi. Je conseille vivement à tous ceux qui ont de la famille au Vietnam de rentrer fêter le Têt au pays. Ça nous réchauffe vraiment le cœur, nous les expatriés", confie-t-elle.

Des sourires, des larmes de joie… le Nouvel An lunaire est décidément la plus grande période de retrouvailles de l’année.

Pour les Viêt kiêu (Vietnamiens résidant à l’étranger) de la deuxième ou troisième génération, le Têt donne lieu à des découvertes culturelles. C’est la 5e fois que Rita Ngô, une Vietnamienne d’Italie, accueille le Têt au Vietnam, mais son enthousiasme reste intact.

"Cette fois-ci, notre fils nous accompagne et c’est la première fois qu’il accueille le Têt au Vietnam. J’attends avec impatience le moment où ses grands-parents l’amèneront au marché aux fleurs et décoreront la maison... Il pourra enfin participer à toutes ces préparatifs pour le Têt traditionnel, vivre dans une grande famille remplie d’amour et présenter ses vœux aux proches et aux voisins", dit-elle.

Le Vietnam compte plus de 4,5 millions de ressortissants dans une bonne centaine de pays. Les dirigeants du Parti et de l’État ont toujours affirmé qu’ils étaient une partie inséparable de la nation, une ressource majeure pour le développement du pays.

VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Une deuxième rue piétonne à Hanoï La première zone piétonne de Hanoï avait été inaugurée le 1er septembre 2016. Un an après, une autre rue piétonne était inaugurée, la rue Trinh Công Son, du nom du célèbre musicien.