30/09/2018 00:25
En marge de 73e session de l'Assemblée générale des Nations unies, une réunion non officielle des ministres des Affaires étrangères (AE) des pays de l'ASEAN a été organisée vendredi soir 28 septembre.
>>Le Vietnam, un membre positif et responsable de l’ONU

Le vice-ministre des AE, Dang Dinh Quy, ambassadeur et représentant en chef de la délégation permanente du Vietnam auprès de l'ONU à New York (droite), participe à la réunion non officielle des ministres des AE de l'ASEAN.
Photo: Hoài Thanh/VNA/CVN

L'activité annuelle visait à mettre à jour la situation, et à échanger de questions régionales et internationales d'intérêt commun. Le vice-ministre des AE, Dang Dinh Quy, ambassadeur et représentant en chef de la délégation permanente du Vietnam auprès de l'ONU à New York, y a participé.

Lors de la réunion, Singapour, qui assume la présidence tournante de l'ASEAN en 2018, a informé des préparatifs pour le 33e Sommet de l'ASEAN, les réunions de haut niveau avec les partenaires, le 13e Sommet de l'Asie de l'Est (EAS), prévus du 13 au 15 novembre à Singapour.

Les ministres des AE ont discuté de l'entraide des pays de l'ASEAN à la candidature de certains d'entre eux à des postes au sein de l'ONU et d'organisations internationales. Cela montre la solidarité du bloc et contribue à accélérer l'édification de la communauté et la promotion de l'image de l'ASEAN sur la scène internationale.

Concernant la situation régionale et internationale d'intérêt commun, les pays ont affirmé que l'objectif de la coopération régionale était la paix et la stabilité. Concrètement, le dialogue et la coopération constituent des outils fondamentaux dans les relations internationales.

Les ministres des AE ont trouvé que l'ASEAN devrait maintenir la solidarité, être déterminée à une approche équilibrée basée sur le multilatéralisme et le libre-échange.

Ils ont convenu que l'ASEAN élaborerait une position commune sur la structure régionale, notamment dans le traitement de nouvelles idées, initiatives et stratégies proposées dans la région.

Les ministres ont également discuté de la situation au Myanmar, souhaitant que le gouvernement birman donne des solutions concrètes pour régler les problèmes dans l'État de Rakhine, au bénéfice de la population birmane, de la communauté de l'ASEAN et de l'Asie du Sud-Est en général.

Réunion non officielle des ministres des Affaires étrangères des pays de l'ASEAN, à New York le 28 septembre (heure locale).
Photo: Hoài Thanh/VNA/CVN

À cette occasion, le vice-ministre vietnamien des AE, Dang Dinh Quy, a affirmé le rôle central de l'ASEAN dans la région. Il a insisté que la solidarité et l'unité de l'ASEAN constituaient un facteur important pour maintenir la paix et la stabilité régionale. L'ASEAN doit prendre la tête dans le maintien, la consolidation du dialogue et de la coopération entre les pays à travers le respect des principes de base tels que faire preuve de retenue, éviter les actes unilatéraux susceptibles d'aggraver les tensions, respecter le droit international, et s'orienter vers l'édification d'une structure régionale basée sur des règles.

Abordant la question en Mer Orientale, Dang Dinh Quy a réaffirmé l'opinion commune de l'ASEAN, avant de proposer aux parties de réaliser complètement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et d'accélérer les négociations pour s'orienter vers l'adoption du Code de conduite en Mer Orientale (COC).

Le même jour, les ministres des AE de l'ASEAN ont organisé une réunion ministérielle des AE ASEAN-ONU (AUMM), laquelle a affirmé l'engagement de l'ASEAN et de l'ONU sur le renforcement du partenariat intégral pour s'orienter vers la réalisation avec succès des objectifs de la vision de l'ASEAN 2025 et de l'Agenda 2030 de l'ONU sur les Objectifs de Développement Durable (ODD).

Les deux parties ont également convenu d'accélérer les activités visant à promouvoir l'Agenda 2030 pour le développement durable et la Vision de la communauté de l'ASEAN 2025,  de renforcer leur coopération dans le maintien de la paix, la lutte contre la criminalité transnationale, la mise en œuvre des ODD, la résilience au changement climatique, la protection de l'environnement, etc.

Elles ont soutenu le multilatéralisme et les processus de coopération régionale, apprécié le respect du droit international dont la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM), le règlement de manière pacifique des différends, l'empêchement des conflits et le maintien de la paix et de la stabilité dans la région comme dans le monde.

À cette occasion, Dang Dinh Quy a souhaité que l'ONU continue de soutenir l'ASEAN dans ses efforts d'édification de sa communauté et de  réalisation des ODD. Il a informé que le Vietnam collaborerait avec l'ONU et l'Institut de l'ASEAN pour la paix et la réconciliation afin d'organiser le Dialogue régional ASEAN-ONU à la fin de cette année.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Douceur de vivre sur l’île de Quan Lan à Quang Ninh Située dans le golfe du Bac Bô, aux confins septentrionaux du pays, à proximité de sites touristiques célèbres tels les baies de Ha Long et Bai Tu Long ou encore la plage de Trà Cô, l’île de Quan Lan, province de Quang Ninh (Nord), abrite de magnifiques paysages encore intacts.