13/09/2018 23:21
>>Réunion mercredi 5 septembre à Londres pour trouver un accord
>>Le Royaume-Uni souhaite maintenir ses contacts avec les membres de l'UE

Le gouvernement de la Première ministre britannique Theresa May participera ce jeudi 13 septembre à une réunion exceptionnelle consacrée à la possibilité d'un Brexit sans accord avec l'Union européenne (UE). Les propositions faites par Mme May en juillet dernier après une réunion dans sa résidence de Chequers sont vigoureusement contestées par certains membres de son Parti conservateur, tandis que l'UE s'est montrée quelque peu réservée. Selon la presse locale, après des fiches techniques diffusées sur la finance, la santé et l'agriculture, le gouvernement devrait en diffuser d'autres sur d'autres sujets tels que les frais d'itinérance téléphonique, les permis de conduire et les passeports au cas où Bruxelles et Londres ne concluraient pas d'accord. Le ministre britannique du Brexit Dominic Raab a d'ailleurs récemment redit que son pays ne paierait pas la facture du divorce d'avec l'UE, estimée entre 39 et 44 milliards d'euros, si aucun accord commercial n'était trouvé avec l'UE. Il a toutefois assuré que si son gouvernement se préparait à un Brexit "sec", même si ce n'est pas l'option qu'il souhaite. Celle-ci, si elle intervient, pourrait impliquer des risques et des perturbations à court terme. Des contrôles accrus aux frontières de l'UE pourraient provoquer des retards dans les échanges commerciaux. Le Royaume-Uni doit quitter l'UE en mars 2019.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Quy Nhon, miracle de la nature J’adore les voyages et souhaiterais découvrir le monde en dehors des manuels et théories que j’ai appris à l’école. Voulant faire de ma vie une véritable aventure, j’ai commencé le récit de mon voyage, durant l’été 2018, à Quy Nhon (province de Binh Dinh, Centre).