04/10/2017 14:55
Près de six mois après le lancement de la 2e édition du concours “Jeunes reporters francophones 2017”, le comité d'organisation a reçu de nombreux articles rédigés par les francophones résidant au Vietnam et à l’étranger. La réunion du jury de la demi-finale s’est tenue le 2 octobre au siège du journal Le Courrier du Vietnam, co-organisateur du concours.
>>Règlement du Concours «Jeunes Reporters Francophones-Vietnam»
>>Lancement de la 2e édition de «Jeunes Reporters Francophones-Vietnam»

La réunion du jury de la demi-finale du concours s’est tenue le 2 octobre au siège du journal Le Courrier du Vietnam, à Hanoï. Photo : Duong Dang/CVN

Cette année, le comité d'organisation a reçu une cinquantaine d’articles. Les auteurs sont des étudiants vietnamiens et francophones qui font leurs études au Vietnam, des professeurs, des militaires ou simplement des francophiles qui ont souhaité écrire en français. Les articles traitent des sujets diversifiés, allant de la présentation des paysages touristiques du Vietnam aux sujets sociaux du moment comme la criminalité chez les mineurs, etc.

Madame Doàn Y Vi, rédactrice en chef adjointe du Courrier du Vietnam, aussi membre du jury de la demi-finale, a apprécié la participation enthousiaste des candidats aux concours «Jeunes reporters francophones 2017». «Nous avons reçu les articles bien rédigés, sur une variété de sujets très originaux. Bien que le nombre de francophones au Vietnam soit moins nombreux, nous avons essayé de diffuser les informations sur cette deuxième édition du concours à un public le plus large possible, particulièrement dans les universités à Hanoï et Hô Chi Minh-Ville», a confié Mme Vi.

Pour sa part, Fabienne Runyo, premier secrétaire Chancellerie politique et Presse de l’ambassade de France au Vietnam, membre du jury, a apporté ses félicitations sur la qualité des articles des candidats. «Je suis épatée par le succès de ce concours, du nombre de candidatures que nous avons reçu, et de la qualité des articles qui sont globalement écrits dans un bon français. Le niveau est certes un peu disparate, on sent qu’il y a des jeunes francophiles, qui ont essayé de participer au concours pour s’entraîner à pratiquer la langue. C’est bien parce que c’est une manière différente de se motiver pour apprendre le français. Il y a aussi bien sûr des articles d’un très bon niveau», a précisé le jury.

Lors cette réunion, les membres du jury ont sélectionné 20 articles pour la finale dont les résultats seront annoncés lors de la remise des prix du concours, prévue le 27 octobre.

Hông Anh/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ressusciter les estampes populaires de Kim Hoàng

Début de la fête printanière de Yên Tu La fête printanière de Yên Tu a été inaugurée dimanche 25 février dans la ville d'Uông Bi, débutant les festivités folkloriques printanières dans la province de Quang Ninh (Nord-Est).